Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilPortailÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Votons pour le forum

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Boosterforum

Le Deal du moment : -43%
Canapé d’angle réversible Boston ...
Voir le deal
229.99 €

 

 C'est arrivé en décembre

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeJeu 1 Déc 2022 - 16:15

Rappel du premier message :

Les Français découvrent la guillotine


Le 1er décembre 1789, le député Joseph Guillotin, docteur de son état, suggère à la tribune de l'Assemblée constituante que soit introduite l'égalité de tous les citoyens devant le juge.


« Les délits du même genre seront punis par le même genre de peine, quels que soient le rang et l'état du coupable, écrit-il dans son projet de loi. Dans tous les cas où la loi prononcera la peine de mort, le supplice sera le même (décapitation), et l'exécution se fera par un simple mécanisme ».
C'est arrivé en décembre - Page 2 Guillotine4



Égalité devant la mort


L'Assemblée constituante édicte donc le 3 juin 1791 que « tout condamné à mort aura la tête tranchée » (article 3 du Code civil). Elle demande à Antoine Louis, secrétaire perpétuel de l'Académie de chirurgie, de mettre au point la machine à exécuter.


Le chirurgien s'inspire d'une machine d'origine écossaise, avec un tranchoir entre deux montants en bois. Il améliore son mécanisme et remplace le couperet en forme de croissant par un couperet en forme de trapèze.


La machine assure selon ses promoteurs une mort immédiate, à la différence de la décapitation à la hache ou à l'épée (la « décollation », privilège des nobles) ; à la différence également de la pendaison, de la roue ou, pire, de l'écartèlement, supplices réservés aux roturiers.


Elle est essayée à Bicêtre sur des moutons et des cadavres. Nicolas-Jacques Pelletier, en fait les frais pour la première fois le 25 avril 1792. C'est un voleur de grand chemin qui a frappé un citoyen pour lui extorquer ses assignats.


La machine est d'abord appelée « louisette ». Puis, les journalistes parlementaires, mécontents du docteur Guillotin qui, à l'Assemblée, leur demandait de bien se tenir, la baptisent « guillotine », non sans s'attirer les protestations de l'intéressé.
C'est arrivé en décembre - Page 2 Guillotine

La guillotine sur la place de la révolution(aujourd'hui place de la concorde) Musée Carnavalet,Paris




Dans l'argot des rues, la machine sera aussi surnommée le « rasoir national » ou la « Veuve ». Les magistrats préfèrent quant à eux le délicat euphémisme : « bois de justice ».


Pendant la Grande Terreur, en 1793 et 1794, environ 17 000 condamnés auront à la connaître.


Elle recueillera en France un vif succès populaire jusqu'au 29 juin 1939, date à laquelle les exécutions cessent d'être publiques.


Les armées de la Révolution et de l'Empire diffusent l'invention dans les pays conquis. C'est ainsi que la guillotine sera utilisée jusqu'au milieu du XXe siècle dans certains Länder allemands telle la Bavière.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mimi1260
Administrateur



Messages : 40700

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Déc 2022 - 6:05

12 décembre 1604 : Henri IV promulgue la Paulette


Le 12 décembre 1604, Henri IV et son ministre et ami Maximilien de Béthune, futur duc de Sully, instaurent la Paulette, d'après le nom de son inventeur, le conseiller Paulet, pour se concilier la bourgeoisie et faire rentrer de l'argent frais dans les caisses de l'État : en échange de cette taxe aux funestes conséquences, les officiers (fonctionnaires et magistrats) obtiennent le droit de léguer leur charge (et les revenus qui l'accompagnent).


NB: Les gouvernants ont toujours fait montre d'imagination en matière fiscale !
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Déc 2022 - 6:13

Marconi réalise la première transmission radio

Le 12 décembre 1901, le physicien italien Guglielmo Marconi (27 ans) réalise la première transmission radio au-dessus de l'océan Atlantique, entre son laboratoire de Poldhu, dans les Cornouailles anglaises, et Saint-Jean-de-Terre-Neuve.
C'est arrivé en décembre - Page 2 Marconi

Guglielmo Marconi (1874-1937)

Le succès de Marconi a été rendu possible par les recherches d'Édouard Branly, brillant scientifique et médecin français, professeur à l'Institut catholique de Paris, qui a découvert dix ans plus tôt le principe de la radioconduction.

Mais l'invention de la radio, qui vaudra à Marconi le prix Nobel de physique en 1909, est aujourd'hui plus volontiers attribuée à Nikola Tesla, physicien génial mais moins habile en affaires, qui aurait déposé les brevets correspondants en 1900. Tesla s'est aussi fait dépouiller de ses travaux sur le moteur à courant continu par Thomas Edison et de son invention du moteur à courant alternatif par George Westinghouse !

D'abord appelée « télégraphie sans fil » (TSF), en référence à l'invention de Claude Chappe, la radio naît sous la forme de trois petits signes brefs désignant en morse la lettre S.

Le 3 novembre 1906, à Berlin, le deuxième congrès international de télégraphie adopte le sigle SOS comme norme internationale de l’appel de détresse sur les ondes, en raison de sa simplicité à émettre en Morse : (· · · — — — · · ·). Ce sigle sans signification particulière sera ultérieurement associé à « Save our souls » ou « Save our ship » (« Sauvez nos âmes ou notre bateau »).
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Déc 2022 - 6:22

Naissances



Robert Surcouf - 12 décembre 1773 à Saint-Malo - 8 juillet 1827 à Saint-Servan

La guerre de course avec panache

C'est arrivé en décembre - Page 2 Surcouf

Robert Surcouf (1773-1827) , corsaire malouin

Issu d'une famille de marins, Robert Surcouf navigue dès l'âge de 13 ans. Officier avant 20 ans pour belle conduite au feu puis lors d’un naufrage, il se lance dans la traite négrière sur les rivages de Madagascar.

En 1795, vers la fin de la Révolution, il se voit confier par des armateurs un brick armé et s'engage alors dans la « guerre de course » contre les Anglais dans l'océan Indien, selon les principes mis en place par Vauban un siècle plus tôt. Le corsaire s'honore de maints exploits comme de s'emparer de six navires d'un coup dans le golfe du Bengale.

Le 31 août 1800, dans l'océan Indien, le corsaire malouin, à bord de la Confiance (18 canons, 190 hommes) attaque le vaisseau anglais Kent (36 canons, 437 hommes) et le capture. Ce nouvel exploit suscitera le chant Au 31 du mois d'août, composé quelques années plus tard pour en entretenir la mémoire. Il est devenu depuis bien longtemps un grand classique des chants de popote et de carrés.

Fait chevalier de la Légion d'Honneur par Napoléon Ier en 1804, Surcouf décline un commandement dans la marine régulière et préfère poursuivre ses activités de corsaire et d'armateur. À la chute de l'Empire, il se retire dans sa ville natale nanti d'une coquette fortune, preuve que l'on peut se battre pour ce que l'on possède déjà !

Surcouf, argent et honneur
Un officier anglais aurait engagé avec le corsaire Robert Surcouf le dialogue suivant :

- Au fond, ce qui nous distingue, nous autres Britanniques, de vous autres Français, c'est que nous nous battons pour l'honneur et vous pour l'argent,
- Hé oui, aurait répondu le corsaire malouin, chacun se bat pour ce qui lui manque.
Mais ce propos serait à placer dans la bouche de son ancêtre René Duguay-Trouin répondant au capitaine du Monk après sa capture, en 1694, par l'escadre anglaise au large des Sorlingues. Une chose est certaine : contrairement à son aïeul, Surcouf n’a jamais été fait prisonnier !
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Déc 2022 - 6:34

Naissances(suite)


Gustave Flaubert - 12 décembre 1821 à Rouen - 8 mai 1880 à Canteleu (Seine-Maritime)
C'est arrivé en décembre - Page 2 Flaubert7_giraud


Né le 12 décembre 1821 à Rouen, dans la famille d'un chirurgien, Gustave Flaubert, enfant précoce, se lie d'amitié avec Maxime du Camp, lequel l'encourage à écrire un premier roman, L'Éducation sentimentale.

Contraint d'interrompre ses études après une crise d'épilepsie, il entame une liaison de dix ans avec Louise Collet et, ayant hérité de la fortune paternelle, décide de se consacrer à la littérature en dilettante.

Établi à Croisset, au bord de la Seine, il termine en 1849 La tentation de Saint Antoine puis entame l'écriture de son plus célèbre roman, Madame Bovary. Il l'interrompt pour un voyage en Égypte avec Maxime du Camp.

Le roman est enfin publié en 1856, sous le Second Empire. Il signe la fin du romantisme et le début du réalisme, pour lequel il n'y a « ni beaux ni vilains sujets ». En 1862 paraît Salammbô et en 1869 la seconde version de L'Éducation sentimentale.

À sa mort, le 8 mai 1880, dans sa maison de Croisset, à Canteleu, au bord de la Seine, il laisse aussi Trois Contes et un roman inachevé, Bouvard et Pécuchet.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Déc 2022 - 8:21

Premiers vols des frères Wright


Le 17 décembre 1903, les frères Wibur et Orville Wright (36 et 32 ans) effectuent à tour de rôle quatre vols de quelques dizaines de mètres sur la plage de Kill Devil, à Kitty Hawk, en Caroline du Nord.


Les villageois témoins de ces modestes exploits ne se doutent pas qu'ils viennent d’assister à la naissance de l'aviation...
C'est arrivé en décembre - Page 2 Wright

Le premier vol des frères Wright . Photo du Musée de l'air et de l'espace (Le Bourget)


Des expérimentateurs tenaces et discrets



Un siècle plus tôt, des Français avaient réussi à s'élever dans le ciel à bord d'un engin plus léger que l'air, la « montgolfière ». Cette performance sans précédent avait eu peu de conséquences pratiques.


En 1890, la machine volante du Français Clément Ader, l'une des premières à avoir été appelée « avion», vole à l'altitude de... quelques dizaines de centimètres (sur terrain plat, notons-le). Mais son inventeur ne réussit pas à « transformer» l'essai. Les frères Wright vont être plus chanceux et de leur premier essai date le véritable essor de l'aviation.


Wilbur et Orville, fabricants de cycles passionnés de mécanique, tentent d'abord de développer le vol plané. Ils y échouent et sans se décourager entreprennent dans leur atelier Dayton (Ohio) la construction du Wright Flyer. Il s'agit d'un biplan de 274 kg, avec deux ailes parallèles de 12 mètres d'envergure.


Après un premier essai raté et quelques réparations, ils se remettent aux commandes trois jours plus tard, à tour de rôle, malgré un fort vent de face. Et c'est enfin le succès avec un vol de 260 mètres en 59 secondes à 3 mètres au-dessus du sol…
Revenir en haut Aller en bas
mariehelene
Membre
mariehelene


Messages : 874
Qualité : Qualité

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Déc 2022 - 9:45

merci bonjour salutation

Personnellement je n'ai jamais pris l'avion !!!et pas envie de quitter "le plancher des vaches "
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Déc 2022 - 10:10

bonjour3 mariehelene je ne l'ai pris qu'une fois Montpellier/Paris, aller-retour, pour aller visiter mon épouse hospitalisée à Paris . Au retour nous avons survolé les rivages de la Méditerranée en attendant la libération de la piste d'atterrissage de l'aéroport de Montpellier/Fréjorgue.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Déc 2022 - 11:06

L'attentat de la rue Saint-Nicaise


Le soir du 24 décembre 1800, la capitale française est secouée par une violente explosion.


Le Premier Consul Napoléon Bonaparte a été visé par une « machine infernale » en se rendant à l'opéra. La bombe a explosé à l'instant où son cortège s'engageait dans la rue Saint-Nicaise, sur le chemin qui mène du palais des Tuileries à l'opéra, place Louvois, dans le quartier du Sentier (le passage Saint-Nicaise et l'opéra ont aujourd'hui disparu).


C'est arrivé en décembre - Page 2 Explosion-saint-nicaise

Explosion d'une machine infernale dans la rue Saint-Nicaise, musées Carnavalet et Châteaux de Malmaison et Bois-Préau.


Le Premier Consul fut miraculeusement épargné mais l'attentat fit autour de lui vingt-deux morts et cinquante-six blessés.


« Le fracas du coup, les cris des habitants, le cliquetis des vitres, le bruit des cheminées et des tuiles pleuvant de toutes part, firent croire au général Lannes, qui était avec le Consul, que tout le quartier s'écroulait sur eux », raconta Pierre Louis Desmaret, chef de la division de la police secrète.


Un coup à gauche


Le carrosse de Bonaparte poursuivit sa route et le Premier Consul se rendit au spectacle comme si de rien n'était... sans se préoccuper du sort de son épouse Joséphine et de sa belle-fille Hortense, laquelle avait été légèrement blessée, dans une autre voiture. Mais, dès le lendemain, il saisit le prétexte de l'attentat pour frapper le camp jacobin qui lui en voulait d'avoir mis fin à la Révolution en instaurant un an plus tôt sa dictature.


Le Sénat dressa une liste de 130 proscrits et Joseph Fouché, ancien prêtre oratorien devenu ministre de la Police générale, en fit déporter pas moins de 95.


Fouché mena par ailleurs son enquête. Ses enquêteurs n'eurent pas la tâche facile. Ils ne disposaient pour tout indice que de la tête du cheval qui traînait la machine infernale. Avec celle-ci, ils firent le tour des maquignons de Paris et identifièrent les acheteurs du cheval ! Fouché put bientôt apporter la preuve au Premier Consul que l'attentat de la rue Saint-Nicaise avait bien été ourdi par les chouans royalistes.


Un coup à droite


Qu'à cela ne tienne. Après avoir frappé à gauche, Bonaparte frappe à droite ! Il fait établir des tribunaux spéciaux pour punir les coupables. Parmi eux deux chefs royalistes, rapidement guillotinés...


Mais, vexé que Fouché l'ait contredit sur les responsables de l'attentat, le Premier Consul lui enlève le ministère de la Police et lui donne en compensation un siège de sénateur (lorsque, quatre ans plus tard, le royaliste Georges Cadoudal manigancera un nouvel attentat contre le Premier Consul, celui-ci se repentira de s'être séparé de son efficace ministre).


Le Premier Consul comprend que son pouvoir personnel et la stabilité du régime ne seront assurés que par la paix avec les Anglais et la réconciliation religieuse... Ce sera chose faite quinze mois plus tard. Et un petit délai supplémentaire permettra à Bonaparte de devenir consul à vie puis de prendre le titre de Napoléon Ier, empereur des Français... pour le meilleur et pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Déc 2022 - 7:47

Le 22 décembre , C'est sa fête : Françoise-Xavière

Cette fille de cultivateurs lombards rêva toute sa vie de devenir missionnaire en Chine.

Elle fonda en 1880 sa propre congrégation mais le pape ne lui permit que d'aller servir les émigrants italiens aux États-Unis. Elle n'en accomplit pas moins sa tâche avec ardeur, ce qui lui valut d'être reconnue par l'Église catholique comme la sainte patronne des émigrants.


Dernière édition par mimi1260 le Jeu 22 Déc 2022 - 7:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Déc 2022 - 7:49

22 décembre 1666 : Naissance de l'Académie royale des sciences

Le 22 décembre 1666, Colbert réunit une quinzaine de savants dans la Bibliothèque du roi, rue Vivienne, à Paris. Parmi eux figure un étranger, l'astronome et physicien hollandais Christian Huygens.  Ils ont reçu de Louis XIV mission « d'avancer et favoriser la science pour l'utilité publique et la gloire de son règne » et constituent donc l'Académie des sciences de Paris.

Elle est inspirée de la Royal Society fondée six ans plus tôt à Londres et mieux encore de l'Accademia dei lincei (« Académie des lyncées »), fondée en 1603 à Rome et reconnue comme la plus ancienne académie des sciences. Ainsi le XVIIe siècle sera-t-il aussi le Grand Siècle des Sciences. 

Trois ans plus tard, l'académie prend le nom d'Académie royale des sciences et reçoit ses premiers statuts, à l'imitation de l'Académie française fondée plus de trente ans plus tôt. L'une et l'autre font aujourd'hui partie de l'Institut de France.

C'est arrivé en décembre - Page 2 Sciences16-testelin

Henri Testelin, Colbert présente à Louis XIV les membres de l’Académie royale des sciences, vers 1680, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Déc 2022 - 7:34

Le duc de Guise est assassiné !

Le 23 décembre 1588, le duc de Guise est assassiné au château de Blois.

https://vimeo.com/134077642

Le temps des assassins

Quelques mois plus tôt, le roi Henri III a été chassé de Paris parce que, n'ayant pas d'enfant mâle pour lui succéder, il acceptait de laisser le trône, à sa mort, à Henri de Navarre, un protestant ! Réunis dans une Ligue catholique, les Parisiens se disposent à donner la couronne au duc Henri de Guise.

Henri III affecte alors de se soumettre et promet de ne jamais conclure «aucune paix ou trêve avec les hérétiques». Il nomme Henri de Guise lieutenant général du royaume et lui demande de le rejoindre à Blois où doivent se réunir les états généraux.

Le roi supporte sans mot dire l'insolence de son ennemi mais décide d'agir. Le vendredi 23 décembre 1588, au petit matin, une douzaine de fidèles le rejoignent dans son antichambre. Ils font partie de la garde royale. Le roi lui-même leur distribue des poignards. Leur chef se cache dans la chambre du roi avec huit complices. Les autres attendent à côté. Le roi se retire.

Henri de Guise pénètre dans la chambre où le roi l'a convoqué sous prétexte d'en terminer avec les affaires courantes avant Noël. Le duc est aussitôt percé de coups de poignard.

Quand le roi rentre dans la chambre et voit ce colosse de près de deux mètres étalé de tout son long au pied de son lit, la chronique lui prête cette réflexion : «Mon Dieu, qu'il est grand ! Il paraît même plus grand mort que vivant !» (*).

C'est arrivé en décembre - Page 2 Guise

L'assassinat du duc de Guise(musée du château Royal de Blois)

Le lendemain, c'est au tour du cardinal Louis de Lorraine, le frère du Balafré, d'être à son tour assassiné. Son corps est brûlé et jeté dans la Loire (ce refus de sépulture témoigne de la haine qui agite les esprits).

Les chefs de la Ligue sont arrêtés mais le camp catholique ne désarme pas. Paris proclame la déchéance d'Henri III. Les troupes espagnoles campent à Paris et Rouen, en soutien des insurgés.

Il appartiendra à Henri de Navarre, devenu Henri IV, de restaurer la paix civile.
Revenir en haut Aller en bas
mariehelene
Membre
mariehelene


Messages : 874
Qualité : Qualité

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Déc 2022 - 7:54

Une période bien trouble de l'histoire de France.

Je n'avais pas bien compris ce changement de dynastie .Merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Déc 2022 - 8:27

Bonjour mariehelene, heureux de te revoir . Après le décès d'Henri III(dernier fils de Catherine de Médicis) les Valois cèdent le trône aux Bourbons en la personne d'Henri IV, roi de Navarre. J'aime l'Histoire de France avec un grand H.


Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 40700
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Déc 2022 - 19:04

Inauguration de Sainte-Sophie


Le 27 décembre 537, l'empereur Justinien et son épouse Théodora inaugurent la basilique de la Sainte Sagesse (en grec Haghia Sophia), plus communément appelée Sainte-Sophie en Occident.


La construction en a été décidée cinq ans plus tôt, après la sédition Nika qui s'était soldée par la destruction d'une basilique plus ancienne.


Justinien donne carte blanche aux architectes pour cette nouvelle basilique dont il veut qu'elle témoigne de sa gloire autant que du prestige de sa capitale Constantinople, la « nouvelle Rome » (un million d'habitants) !


Plus fort que Salomon !


C'est arrivé en décembre - Page 2 SainteSophiepeinture

La basilique Sainte-Sophie au Moyen Âge


Les architectes embauchent 10 000 ouvriers et récupèrent sans vergogne les marbres, les colonnes et les sculptures des temples antiques de Grèce et même d'Égypte.


Sainte-Sophie est construite suivant le plan rectangulaire des anciennes basiliques romaines.


Elle est en briques avec un revêtement intérieur en plaques de marbre.


La nef à plan carré de 90 mètres de côté où joue la lumière naturelle donne aux fidèles l'impression d'être dans le vestibule du paradis.


La principale innovation réside dans la coupole centrale qui culmine à 55 mètres de haut. Ses briques, sélectionnées avec soin, sont d'une extrême légèreté et portent l'inscription en grec : « C'est Dieu qui l'a fondée, Dieu lui portera secours » (deux précautions valent mieux qu'une).


L'achèvement des travaux donne lieu à de grandioses festivités et permet à Justinien de proclamer avec orgueil, faisant allusion au roi des Hébreux qui construisit le Temple de Jérusalem : « Je t'ai surpassé, ô Salomon ! ».....


Sainte Sagesse
Dédiée à la Sainte Sagesse (Haghia Sophia en grec), dont se réclament toutes les cultures et religions, la basilique n'a pas été débaptisée par les Turcs après leur prise de Constantinople. Transformée en mosquée puis en musée à l'avènement de la République turque, elle a conservé son nom grec : Haghia Sophia (abusivement traduit en Sainte-Sophie en français).


La basilique de la Sainte Sagesse a inspiré les architectes occidentaux au Moyen Âge mais aussi Sinan, le grand architecte du sultan Soliman le Magnifique (XVIe siècle), qui a conçu ses mosquées selon le même plan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





C'est arrivé en décembre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est arrivé en décembre   C'est arrivé en décembre - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est arrivé en décembre
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» cest arrivé en janvier
» C'est arrivé un 17 janvier...
» C'est arrivé un 16 juillet
» Comme quoi tout arrive . . .
» C'est arrivé en février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin social :: Le coin des animaux (associations, divers)-
Sauter vers: