Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jeanne Hachette..

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi1260
Admin
Admin
mimi1260

Messages : 29692
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Jeanne Hachette.. Empty
MessageSujet: Jeanne Hachette..   Jeanne Hachette.. Icon_minitimeLun 9 Juil 2018 - 5:22

Jeanne Lainé ou Fourquet, dite Jeanne  Hachette, est une héroïne du Beauvaisis, née vers 1454, morte à Beauvais. On ne sait rien de précis touchant la famille de Jeanne Hachette. S'appelait-elle, comme on l'a prétendu, Fourquet, et était-elle fille d'un officier qui l'avait confiée à une dame Mathieu Lainé, ou son nom était-il bien Lainé et avait-elle pour père un simple ouvrier de Beauvais? C'est ce qu'on ignore. 


Quoi qu'il en soit de ses origines, voici dans quelles circonstances elle illustra son nom-: en 1472, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, furieux de l'inexécution des traités de Péronne et de Conflans, avait commencé contre les villes du domaine de Louis XI, voisines de ses places de la Somme, une guerre sans merci. Après avoir mis Nesle à feu et à sang, il menaçait Beauvais, défendu seulement par Louis de Balagny et trois cents hommes d'armes de sa compagnie. La ville avait eu à peine le temps de se mettre hâtivement en défense; et elle était encombrée de réfugiés qui, de toutes les abbayes, de tous les châteaux et de tous les villages d'alentour, étaient venus y mettre à l'abri leurs personnes et leurs richesses. De plus, l'évêque, Jean de Bar, n'était pas sûr et paraissait disposé à pactiser avec l'ennemi.  


Le samedi 27 juin, le gros des Bourguignons arrive inopinément devant la porte d'Amiens, et le duc somme la ville de se rendre. Puis, sur le refus du maire Guillaume Binet et du capitaine Louis de Balagny, il envahit le faubourg et, sans perdre de temps, ordonne un assaut immédiat. Bien que tous les hommes valides fussent aux créneaux, soutenus par les femmes, qui leur passaient des armes et jetaient elles-mêmes sur les assaillants des pierres, de l'huile bouillante, des fascines enflammées et autres engins de guerre, tandis que leurs compagnes parcouraient les murailles, promenant la châsse de sainte Angadrême, leur patronne, la défense faiblissait.
 
Déjà plusieurs Bourguignons avaient gravi le sommet du rempart et l'un d'entre eux, portant un étendard, l'avait planté sur les créneaux en criant : Ville gagnée! Soudain, une jeune fille se précipita sur lui, une hache à la main; elle frappe l'homme d'armes et le jette dans le fossé, puis saisit l'étendard et, ramenant au combat les hommes découragés et les femmes éplorées, elle repousse partout l'ennemi et sauve la ville. 


En effet, leur coup de main manqué a découragé les Bourguignons; au même moment, par la porte de Paris restée libre, entra dans Beauvais un important secours de chevaliers et d'hom mes d'armes. Charles le Téméraire abandonne le siège et fait sonner la retraite.  
-
Jeanne Hachette.. Jeanne_Hachette
Jeanne Hachette. Statue de Dubray érigée face à l'Hôtel de ville de Beauvais. 

Photo : ©️Serge Jodra, 2009



Louis XI, émerveillé de la belle défense des Beauvaisins, institua une procession annuelle dite de l'Assaut qui s'est perpétuée jusqu'à nos jours, dans laquelle on porte la châsse de sainte Angadrême et ou le drapeau pris par Jeanne fut longtemps tenu, de génération en génération, par une femme de sa famille. Le roi combla également la jeune fille de grâces et de faveurs; il la maria avec le fiancé de son choix, Colin Pilon, les exempta de toutes charges publiques, eux et leurs descendants; il affranchit aussi la ville de la taille et donna plusieurs privilèges honorifiques aux femmes de Beauvais. En 1851, une statue a été élevée à Jeanne Hachette sur la grande place de Beauvais (auj. place Jeanne Hachette).
Revenir en haut Aller en bas
 
Jeanne Hachette..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne 1951-1952 du croiseur Jeanne d'Arc
» JEANNE-D'ARC & VICTOR-SCHOELCHER Campagne 1964-1965
» Croiseur Cuirassé "Jeanne d'arc"
» bizou les filles...de jeanne
» anthropo religieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin culturel :: Histoire, sites historiques pour ne pas oublier - débats -témoignages-
Sauter vers: