Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La guerre de 100 ans..

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi1260
Admin
Admin
mimi1260

Messages : 30603
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

La guerre de 100 ans.. Empty
MessageSujet: La guerre de 100 ans..   La guerre de 100 ans.. Icon_minitimeLun 11 Juin 2018 - 13:05

Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Admin
Admin
mimi1260

Messages : 30603
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

La guerre de 100 ans.. Empty
MessageSujet: Re: La guerre de 100 ans..   La guerre de 100 ans.. Icon_minitimeLun 11 Juin 2018 - 13:16

Édouard III Plantagenêt (1312 - 1377) - Le fils de la «Louve»
La guerre de 100 ans.. 2Q==
Isabelle de France
Fils du roi Édouard II et d'Isabelle de France, fille du roi de France Philippe le Bel, Édouard III est au coeur d'une tragédie familiale digne de Shakespeare.


Son père, souverain pitoyable, a préféré ses favoris à son épouse Isabelle. Justement surnommée la «Louve de France», elle se venge en le déposant avec l'aide de son amant Roger de  Mortimer. Non content de l'avoir obligé à abdiquer, celui-ci le fait tuer dans sa cellule, dans des conditions atroces, le 21 septembre 1327, .


La tragédie d'Hamlet à Londres


Édouard III, fils du malheureux roi, est couronné à quatorze ans. Il est le premier souverain anglais désigné par une ordonnance du Parlement.


Le nouveau roi, bien qu'il n'éprouve guère d'estime pour son père défunt, va venger sa mort dans une anticipation de la tragédie d'Hamlet (le prince venge son père défunt). À 17 ans, il s'assure du soutien d'Henry de Lancaster, président du conseil de régence, puis envoie ses serviteurs s'emparer de Mortimer dans la chambre qu'il partage avec la reine Isabelle, au château de Nottingham. 


Là-dessus, l'ancien homme fort du royaume, abandonné par tous, est déféré devant le Parlement, accusé de tous les crimes et promptement exécuté. Sa maîtresse est priée quant à elle de se retirer pour le restant de ses jours à Castle Rising, dans le Norfolk. Édouard III s'en tient là et pardonne à tous les proches du couple diabolique. Par la suite, il va marier ses enfants avec les rejetons des grands barons afin de se les attacher, ce à quoi il réussira parfaitement.


Des ambitions continentales


Édouard III, qui parle français et possède une culture française comme tous les Plantagenêts, ne tarde pas à se brouiller avec son cousin le roi de France Philippe VI de Valois. 


Il en vient à  revendiquer pour lui-même le trône de France en 1337 et appuie ses prétentions en remportant la bataille navale de L'Écluse puis la bataille de Crécy qui voit les chevaliers français vaincus par les archers ennemis.


Il conquiert Calais l'année suivante, après un long siège. En 1356, quand reprennent les hostilités entre les Valois et les Plantagenêt, après l'épidémie de peste, son fils aîné, Édouard de Woodstock, plus tard connu sous le surnom de Prince Noir, écrase à nouveau la chevalerie française à Poitiers et fait prisonnier le roi Jean II le Bon, fils et successeur de Philippe VI. Édouard III triomphe avec le traité de Brétigny.


Héritier d'une dynastie angevine, le roi achève l'anglicisation de son royaume.
La guerre de 100 ans.. EdouardIII
Edouard III et son fils Edouard surnommé "le prince noir"
En 1348, il fonde l'Ordre de la Jarretière avec pour devise «Honi soit qui mal y pense !». Selon la chronique, la comtesse Jeanne de Salisbury aurait perdu sa jarretière au cours d'un bal à Calais et le roi se serait baissé pour ramasser celle-ci en défiant les railleurs par cette courtoise injonction.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Admin
Admin
mimi1260

Messages : 30603
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

La guerre de 100 ans.. Empty
MessageSujet: Re: La guerre de 100 ans..   La guerre de 100 ans.. Icon_minitimeLun 11 Juin 2018 - 13:20

Philippe VI de Valois


Philippe VI est né en 1293 et est mort en 1350 à Nogent-le-Roi.


Roi de France de 1328 à 1350


Philippe VI, né en 1293 et mort le 22 août 1350, est le seizième roi capétien et le premier de la branche des Valois. C'est le fils du comte Charles de Valois et de Marguerite d'Anjou. Par son père, c'est donc le petit-fils du roi de France Philippe III le Hardi, qui régna de 1270 à 1285, et le neveu de Philippe IV, roi de France de 1285 à 1314. Philippe VI est donc le cousin du dernier roi capétien en ligne directe, Charles IV.


A sa naissance, en 1293, rien ne prédestinait Philippe VI à devenir roi de France. En effet, à cette époque, le roi de France a trois fils qui régneront sur la France sous les noms de Louis X, Philippe V et Charles IV, et une fille Isabelle, épouse du roi d'Angleterre Edouard II. Lorsque Louis X meurt, c'est son frère Philippe qui assure la régence en attendant la naissance du fils du défunt, Jean Ier. Or, celui-ci meurt au bout de quelques jours seulement. Philippe se fait couronner roi sous le nom de Philippe V, et écarte ainsi la fille de Louis X, Jeanne de Navarre, de la succession au trône de France. Philippe V meurt sans descendance. Par conséquent, le trône revient à Charles IV qui, lui aussi, décède sans héritier. Philippe VI a été choisi comme roi de France afin de ne pas remettre le trône à Edouard, fils de la sœur de Charles IV (épouse du roi d'Angleterre).


Philippe VI est sacré roi de France à Reims le 29 mai 1328. En août 1328, Philippe VI conforte son pouvoir par la victoire à la bataille de Cassel, par laquelle il réinstalle le comte de Flandre sur son trône (Louis Ier de Flandre avait été chassé par une révolte populaire). Très vite, le duché de Guyenne devient une source de tension importante entre Philippe VI et Edouard III, roi d'Angleterre et qui, en tant que duc de Guyenne, est vassal du roi de France. Edouard III refuse de rendre hommage au roi de France. Sa mère Isabelle dit en effet qu'Edouard III “qui était né de roi, ne ferait jamais hommage à un fils de comte”. C'est l'affaire de la succession du comté d'Artois qui intensifiera les tensions entre l'Angleterre et la France. En effet, Robert d'Artois, qui réclamait l'héritage du comté, mis sous la garde du roi de France, trouve refuge en Angleterre, auprès d'Edouard III. Il encouragea celui-ci à revendiquer ses droits sur le trône de France. En 1337, Philippe VI décide de s'approprier le duché de Guyenne qui, rappelons-le, était la possession du roi d'Angleterre. Il s'agit des prémices de la guerre de Cent Ans.
La guerre de succession au duché de Bretagne (suite à la mort du duc Jean III de Bretagne) crée une nouvelle zone de conflits entre la France et l'Angleterre. L'armée anglaise écrase les Français à la bataille de Crécy, le 26 août 1346. Edouard III s'empare de Calais. Malgré les défaites, Philippe VI parvient à acheter le Dauphiné et Montpellier.
Le règne de Philippe VI coïncide avec la grande peste noire qui, de 1347 à 1351, décima de 30% à 50% de la population européenne.
Philippe VI meurt le 22 août 1350, laissa un royaume engagé dans la guerre de Cent Ans, rongé par la famine et touché par la peste. Son fils, Jean II le Bon, lui succède.


Mariages et descendance :


En 1313, Philippe VI épouse Jeanne de Bourgogne, fille du duc Robert II de Bourgogne et d'Agnès de France. Ils eurent de nombreux enfants, dont deux seulement parvinrent à l'âge adulte :


- Jean (1319-1364), roi de France sous le nom de Jean II le Bon de 1350 à 1364
- Philippe (1336-1375), comte de Valois et duc d'Orléans.
Après la décès de sa première épouse, Philippe VI épouse Blanche de Navarre, fille de la reine Jeanne II de Navarre et du roi consort Philippe III de Navarre. Ils eurent une fille, née après la mort de Philippe VI : Jeanne (1351-1371).


Les contemporains de Philippe VI:


- Edward III, roi d'Angleterre de 1327 à 1377
- Robert Ier, roi d'Ecosse de 1306 à 1329
- David II, roi d'Ecosse de 1329 à 1371
- Edward Balliol , roi d'Ecosse de 1332 à 1356 (par périodes)
- Alphonse IV, roi de Portugal de 1325 à 1357
- Charles Ier, seigneur de Monaco de 1331 à 1352
- Jean III le Bon, duc de Bretagne de 1312 à 1341
- Charles de Blois et Jeanne de Penthièvre, duc et duchesse de Bretagne de 1341 à 1364 (durant la guerre de Succession de Bretagne)
- Jean II de Montfort, duc de Bretagne de 1341 à 1345 (durant la guerre de Succession de Bretagne)
- Jeanne de Flandre, duchesse de Bretagne de 1341 à 1364 (durant la guerre de Succession de Bretagne)
- Jean XXII (Jacques Duèze), pape de 1316 à 1334
- Nicolas V, antipape de 1328 à 1330
- Benoît XII (Jacques Fournier), pape de 1334 à 1342
- Clément VI (Pierre Roger de Beaufort), pape de 1342 à 1352
La guerre de 100 ans.. PhilippeVI
Philippe VI de Valois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La guerre de 100 ans.. Empty
MessageSujet: Re: La guerre de 100 ans..   La guerre de 100 ans.. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre de 100 ans..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tableau d'Honneur de la GUERRE
» lettres de prisoniers de guerre
» [Les batiments auxiliaires] THÉTIS A785 (BEGM)
» Eléa en guerre contre la Shantala....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin culturel :: Histoire, sites historiques pour ne pas oublier - débats -témoignages-
Sauter vers: