Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Navigation
FAQ

Sondage
Forum de secours

Entre ami(e)s du net

Partagez
 

 Polars

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Polars Empty
MessageSujet: Polars   Polars Icon_minitimeVen 19 Fév 2010 - 16:22

Je suis fan de lecture mais surtout de polars historiques. Est-ce qu'il y a d'autres amateurs qui aimeraient en discuter?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitimeVen 19 Fév 2010 - 19:28

Désolé, moi c'est plutôt la science-fiction ou les aventures historiques: explorateurs, vavigateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitimeVen 19 Fév 2010 - 21:00

Non, je ne vais pas m’énerver ! Ce message s’est enfui et je recommence mais l’élan est parti.
Je vais te faire aimer les polars historiques qui n’ont de polars que le nom.
Si tu aimes les grands voyageurs, tu aimeras ! Ils sont écrits par des historiens très documentés et te plongent dans le passé ! C’est bien.

S’agissant de la SF, je ne sais pas.

J’ai lu avec passion une série. La plus extraordinaire qui soit et si tu es fan, tu devras (sinon, je ne te parle plus lol) convenir que c’est la plus merveilleuse de toutes.
Du coup, je te laisse deviner.

Mais j’ai lu très peu de SF.
J’ai lu Dune
La chanteuse cristal
La roue du temps et quelques autres.
Je ne suis pas vraiment captivée.
Apprends-moi.

Mais je veux que tu me dises quelle est ma série adorée. Elle est écrite par une femme américaine et c’est génial.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitimeSam 20 Fév 2010 - 13:05

onjour,
La science fiction permet de s’évader des limites de notre petite planète, elle permet de voyager, de rêver à l’infini dans des mondes imaginaires tout aussi infinis que l’univers ou de voyager dans le temps
Une autre forme de science fiction permet également aux écrivains d’imaginer les avenirs possibles de notre propre planète et là je dois avouer que certains auteurs ont fait preuve de clairvoyance notamment en ce qui concerne la pollution et le saccage de notre monde.
Je citera, entre autres, Harry Harrison, avec Soleil vert, (Éditions Presses de la Cité, collection Futurama, 1974). Nous en prenons malheureusement le chemin.
Un film Soleil vert en a été tiré.

Dune n’est peut-être pas un bon exemple pour aimer la Science fiction, c’est assez ardu, et compliqué, surtout pour une personne qui n’a pas l’esprit entrainé à ce genre de lecture Dune est suivi par 5 autres livres Le Messie de Dune , Les Enfants de Dune , L'Empereur-Dieu de Dune, Les Hérétiques de Dune et La Maison des mères.
Je les ai tous lus et je me demande si aujourd’hui je recommencerai.
En fait mes auteurs préférés sont Isaac Asimov et Arthur C. Clark qui écrivaient des livres souvent basés sur des possibilités scientifiques (tout en restant dans l’imaginaire)

Je ne connais ni La chanteuse cristal ni la roue de temps
Revenir en haut Aller en bas
Noel
Admin
Admin
Noel

Messages : 35519
Qualité : Plein

Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitimeSam 20 Fév 2010 - 14:26

Moi aussi plus jeune j'étais et suis toujours fan de science fiction et d'espace. Je me suis tourné depuis quelques années vers des lectures plus spécifiques à l'esprit humain en plus des quelques revues que je reçois chaque mois. Le net me prend Polars 956953 je l'avoue pas mal de temps et ne me permet pas de me disperser plus. Dommage pour moi car je loupe, il est vrai, d'excellents auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
https://entreamisdunet.forumactif.com
Invité
Invité



Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitimeDim 21 Fév 2010 - 19:54

[size=12]J’ai lu toute la série de Dune et curieusement, j’ai aimé. flower

Par contre, j’ai la possibilité de lire Asimov et chaque fois, je ne l’ai pas fait.
L’Odyssée de l’espace ne m’a pas laissé non plus un souvenir impérissable. flower

La série dont je parle est « Le cycle de Pern »
C’est une série de romans de science-fiction de Anne McCaffrey, racontant à diverses époques, la survie des colons de la planète Pern face à la menace des Fils. La nature féodale de la société décrite inscrit le cycle dans le sous-genre aux contours flous de la science fantasy.
C'est merveilleux! flower


La roue du temps flower


L'au­teur, Ro­bert Jor­dan, signe ici un des plus gros suc­cès de la science-fan­ta­sy.

On ra­conte qu'en des temps re­cu­lés cer­tains avaient le don d'ob­te­nir de la Lu­mière un pou­voir sur­hu­main, le sai­din pour les hommes ou la sai­dar pour les femmes. A ces élus était donné le nom d'Aes Sedai.
En ces temps-là, le Sei­gneur de l'Ombre vou­lant im­po­ser sa su­pré­ma­tie au monde en­tier, les Aes Sedai s'unirent pour le com­battre sous la conduite d'un des leurs, sur­nom­mé le Dra­gon. Ils par­vinrent à scel­ler sur le Té­né­breux la porte d'un ca­chot, aux confins des terres du nord.
Alors ses amis et al­liés prirent leur re­vanche en pro­vo­quant chez leurs vain­queurs une folie meur­trière qui ra­va­gea le monde. Les siècles s'écou­lèrent ; les ruines furent en par­tie re­le­vées. Seules res­tèrent des femmes élues ca­pables de pos­sé­der le don, mais à la puis­sance li­mi­tée car le sai­din leur man­quait. Ainsi, fa­mines, guerres ou ca­ta­clysmes ap­pa­rais­saient aux peuples comme l'oeuvre des Amis de l'Ombre, des ja­lons pré­pa­rant une nou­velle of­fen­sive des­ti­née à as­su­rer le triomphe final du Té­né­breux.
La lé­gende di­sait que le Dra­gon re­naî­trait pour dé­li­vrer de l'Ombre la terre des hommes. Au fil des ans, de faux Dra­gons se le­vèrent, avides de conquêtes, se­meurs de mort et de mi­sère. Ainsi de­vait aller le monde tant que du­re­rait la ri­va­li­té entre l'Ombre et la Lu­mière.


L'his­toire dé­bute au pays des Deux Ri­vières où on est scep­tiques de­vant ce passé tu­mul­tueux qui s'es­tompe en une his­toire plus lé­gen­daire que vé­ri­dique. Pour­tant, c'est ici que notre his­toire va réel­le­ment com­men­cer quand une nuit le vil­lage va être at­ta­qué par des Trol­locs : les créa­tures de l'Ombre. Moi­raine, une Aes Sedai, aidée de son lige va alors in­ter­ve­nir pour venir en aide au vil­lage et en par­ti­cu­lier à Rand, Mat et Per­rin : trois en­fants du vil­lage et réelles cibles des Trol­locs. Moi­raine les convainc de fuir vers Tar Valon, la cité des Aes Sedai, afin de sau­ver leur vil­lage.


Certes, à la vue de cette en­trée en ma­tière on peut se de­man­der si La Roue du Temps n'est pas un de ces ba­nals ré­cits de science-fan­ta­sy avec de jeunes héros qui de­viennent su­pers forts et sauvent le monde du Mal.

flower Un nou­vel ava­tar du Sei­gneur des an­neaux ? Et bien non ! Car l'oeuvre de Jor­dan ne peut être com­pa­ré à celle de Tol­kien que par son suc­cès et la ri­chesse de leurs mondes res­pec­tifs. Jor­dan a en effet dé­ci­dé de faire de son his­toire une oeuvre en­core plus grande que celle du Sei­gneur des an­neaux avec non pas 3 mais 24 vo­lumes. Ainsi les per­son­nages sont vrai­ment fouillés, bien plus nom­breux. C'est tout un monde que l'on voit gran­dir, se peau­fi­ner et se dé­ve­lop­per.

Les héros de cette his­toire ne sont pas for­cé­ment de vrais gen­tils, cha­cun a un côté plus ou moins sombre. Ils sont in­ti­me­ment hu­mains, ils font vi­brer et fris­son­ner et pour­tant par­fois dé­çoivent par leurs com­por­te­ments. Par ailleurs, le scé­na­rio pas­sion­nant ré­serve quelques sur­prises et l'au­teur réus­sit à main­te­nir un rythme sou­te­nu tout au long de l'his­toire. Ainsi, Ro­bert Jor­dan uti­lise un pro­cé­dé hor­rible pour les nerfs du lec­teur et nous conte les ré­cits d'un groupe de héros dans 5 cha­pitres puis en­chaîne sur un autre groupe sur les 5 cha­pitres sui­vants. Ima­gi­ner à quelle ra­pi­di­té on lit les cha­pitres pour sa­voir ce qui va ar­ri­ver à telle ou telle per­sonne, effet ren­for­cé par le sus­pense mis en place par l'au­teur. Ainsi, on se sur­prend à vou­loir sau­ter des cha­pitres pour di­rec­te­ment re­tour­ner à notre héros pré­fé­ré.

Je t'ai mis un commentaire pris sur le Net, mais pour ma part, c'est assez pénible à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitimeJeu 25 Fév 2010 - 12:32

Merci pour ces informations
Nous sommes tous différents tel livre, peut plaire à une personne et pas à une autre, il en est de même pour la musique, les arts ou les sports.
Je ne pense pas que la roue du temps me plairait surtout que je n'aime pas lorsqu'il y a trop de personnages en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Polars Empty
MessageSujet: Re: Polars   Polars Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Polars
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin culturel :: Nos livres-
Sauter vers: