Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La russie n'est pas forcement en cause

Aller en bas 
AuteurMessage
Noel
Admin
Admin
avatar

Messages : 32750
Qualité : Plein

MessageSujet: La russie n'est pas forcement en cause   Mar 3 Avr 2018 - 20:18

Rien de prouve formellement que le poison utilisé utilisé contre Sergueï Skripal provient de Russie. Cette révélation a été faite par le chef du laboratoire militaire britannique, interviewé par la chaîne Sky News ce mardi.

http://fr.euronews.com/2018/04/03/skripal-le-poison-pas-forcement-produit-en-russie?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1522778921

Cela ne va pas être facile de recoller les morceaux maintenant. Les excuses vont pleuvoir, c'est un moindre mal, si l'on pouvait éviter un conflit. Il y en a déjà assez de par la planète.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.gensordinaires.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Mar 3 Avr 2018 - 21:14

Bin oui !Tout à fait d'accord avec toi !

J'ai vu à la télé, un proche de Poutine qui disait "Si nous avions voulu éliminer Skripal, il y avait d'autres méthodes que le poison."

Une balle, par exemple, c'est bien moins compliqué comme méthode, et plus discréte.

Dans le cas de Skripal, si j'ai bien tout compris, il aurait été empoisonné vec un poison que seuls les Russes peuvent fabriquer !?
Il faudrait arrêter de prendre les Russes pour des cons !
Comme pour Poutine qui a "encore une fois" été élu à la tête de la Russie, les médias français parlent de dictature ! Ils feraient mieux de se bouger le cul et d'aller en Russie pour demander l'avis du peuple Russe.
La Russie n'est pas la Corée du Nord, les gens vivent mieux sous Poutine.
Il y a beaucoup de "corruption" en Russie nous disent les Franchouillards comme si en France il n'y en avait pas !
En attendant, la corruption Russe a permis de relever le pays.Quand un pays a besoin de devises pour se relever on ne regarde pas de trop près la provenance de l'argent.

En attendant, la petite France puritaine va bientôt dégringoler dans les sondages, elle devrait passer de la 5eme puissance mondiale à la 9eme !

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/04/12/20002-20160412ARTFIG00196-la-france-9e-puissance-economique-mondiale-selon-le-fmi.php
https://www.huffingtonpost.fr/2017/12/26/la-france-depassee-par-linde-5e-puissance-economique-mondiale-des-2018_a_23317041/
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Mer 4 Avr 2018 - 15:49

Vous inquiétez pas trop.
Dans le Macronistan sa Sérénité veut ressembler à Poutine en changeant la Constitution car deux mandats ce n'est pas suffisant, trois c'est mieux.
Bon il n'arrivera pas à quatre mandats comme le camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Sam 7 Avr 2018 - 7:57

"L’état de santé de Sergueï Skripal « s’améliore rapidement », assurent ses médecins"

Les Russes auraient-ils perdu la main ?
Ah non, ils ont réussi à tuer son chat et ses 2 cochons d'inde. geek
Revenir en haut Aller en bas
Maya lechat
Membre
avatar

Messages : 139
Qualité : toujours zen

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Sam 7 Avr 2018 - 19:35

Ch_62 a écrit:
Bin oui !Tout à fait d'accord avec toi !

J'ai vu à la télé, un proche de Poutine qui disait "Si nous avions voulu éliminer Skripal, il y avait d'autres méthodes que le poison."

Une balle, par exemple, c'est bien moins compliqué comme méthode, et plus discréte.

Dans le cas de Skripal, si j'ai bien tout compris, il aurait été empoisonné vec un poison que seuls les Russes peuvent fabriquer !?
Il faudrait arrêter de prendre les Russes pour des cons !
Comme pour Poutine qui a "encore une fois" été élu à la tête de la Russie, les médias français parlent de dictature ! Ils feraient mieux de se bouger le cul et d'aller en Russie pour demander l'avis du peuple Russe.
La Russie n'est pas la Corée du Nord, les gens vivent mieux sous Poutine.
Il y a beaucoup de "corruption" en Russie nous disent les Franchouillards comme si en France il n'y en avait pas !
En attendant, la corruption Russe a permis de relever le pays.Quand un pays a besoin de devises pour se relever on ne regarde pas de trop près la provenance de l'argent.


Tout à fait j'ai de la famille à Moscou j'y vais régulièrement donc je sais de quoi je parle les Russes sont bien mieux depuis que Poutine est au pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Sam 7 Avr 2018 - 19:41

surtout depuis que Poutine vient de passer l'homme le plus riche du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Maya lechat
Membre
avatar

Messages : 139
Qualité : toujours zen

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Sam 7 Avr 2018 - 19:47



Vladimir Poutine a gagné 8 858 432 roubles (environ 148 570 euros) en 2016,

les plus riches du monde sont Bernard Arnault ,les Rothschild  Soro .



Quant on ne sait pas on ne parle pas merci
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Sam 7 Avr 2018 - 20:00

C'est ce qu'il dit.
Combien de voitures de luxe, d'avions privés, de datchas luxueuses....?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 8 Avr 2018 - 7:36

Et Sarkozy qui se fait plus de 100 000 € par conférence qu'il donne dans le monde ?
Il gagne plus que quand il était président.
Le Hollande lui ne veut pas dire combien il gagne maintenant, mais ça ne doit pas être mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Maya lechat
Membre
avatar

Messages : 139
Qualité : toujours zen

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 8 Avr 2018 - 13:42

@Raboliot a écrit:
C'est ce qu'il dit.
Combien de voitures de luxe, d'avions privés, de datchas luxueuses....?


comment peux tu raconter autant d'idioties en si peu de mots

. C'est à la disposition du président en fonction cela ne lui appartient pas cessez de lire les news faxes  mensongers  
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 8 Avr 2018 - 18:38


Monde
Vladimir Poutine est peut-être l’homme le plus riche du monde

Repéré par Juliette Mitoyen — 1 août 2017 à 10h27
Sa fortune s’élèverait à 200 milliards de dollars, soit plus que celles de Bill Gates et Jeff Bezos réunies.

La semaine du 24 juillet 2017, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, est brièvement devenu l’homme le plus riche du monde, doublant de quelques millions Bill Gates, créateur de Microsoft. Ce dernier est repassé devant son homologue, mais leurs immenses fortunes sont proches, chacun pesant environ 90 milliards de dollars (soit 76 milliards d’euro).

Mais d’après Newsweek, les deux hommes seraient en réalité au coude à coude pour la seconde place, puisque Vladimir Poutine occuperait de loin la première, avec une fortune personnelle qui s’élèverait à «200 milliards de dollars».



« La fortune cachée de Poutine »

Lundi 3 février à 22 h 35 sur Canal+. Comment le président russe s’est-il enrichi ?

LE MONDE TELEVISION | 03.02.2014 à 12h38 • Mis à jour le 03.02.2014 à 13h00 | Par Olivier Zilbertin
Abonnez vous à partir de 1 €
Réagir
Ajouter

Partager (203) Tweeter

image: http://s2.lemde.fr/image/2014/02/03/534x267/4357983_3_70c6_les-adversaires-de-vladimir-poutine-estiment-sa_a7d96accaa57ca4883d5b978cec41b52.jpg
Les adversaires de Vladimir Poutine estiment sa fortune à quelque 40 millions de dollars (29,42 milliards d'euros).
Il aime à se montrer proche de la nature et des gens. Il soigne aussi une image de président « modeste », fils d’ouvriers de Saint-Pétersbourg, satisfait aujourd’hui de son salaire de chef d’Etat (12 000 euros par mois), propriétaire d’une Lada et d’un petit appartement. Mais l’icône est-elle le reflet de la réalité ? Ou bien Vladimir Poutine a-t-il profité du pouvoir pour se constituer l’une des plus importantes fortunes d’Europe ? A-t-il amassé un trésor de guerre que ses adversaires estiment à 40 milliards de dollars (29,42 milliards d’euros) ?

C’est sur les traces de « la fortune cachée de Poutine » que nous conduit Nicolas Tonev, dans une enquête produite par Capa et diffusée sur Canal+ à quelques jours du début des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi. On s’en doute : l’investigation n’est pas simple dans l’ancien empire.

Il n’empêche, en dépit des risques, de nombreuses personnes acceptent de témoigner devant les caméras. En particulier celles qui ont côtoyé le futur président de la Russie alors qu’il n’était encore qu’un apprenti politique, simple conseiller municipal adjoint au maire de Saint-Pétersbourg. Alors qu’une pénurie alimentaire frappe l’ancienne capitale des tsars, le conseiller Poutine est chargé d’y mettre fin par le biais d’un échange avec d’autres pays. De la nourriture contre des matières premières dont la terre russe n’est pas avare.

LIENS ENTRE LE POUVOIR ET L’ARGENT

Mais voilà : une autre conseillère municipale découvre que les matières premières ne sont en réalité pas échangées, mais vendues à des pays étrangers, et que l’argent va directement dans la poche de certains élus. Plus de 900 millions de dollars auraient ainsi disparu à l’époque. Le dossier sera classé sans suite. « Mais comment se peut-il qu’avec le modeste salaire de conseiller municipal d’alors, Vladimir Poutine ait pu se payer cette magnifique datcha au bord de l’eau ? », demande un ancien policier qui a enquêté sur le sujet, aujourd’hui démis de ses fonctions.

A Moscou, où l’appelle Boris Eltsine à la fin des années 1990, Vladimir Poutine découvre un autre territoire, où se jouent 80 % du business du pays. Au Kremlin, les liens entre le pouvoir et l’argent sont au diapason, plus étroits encore qu’à Saint-Pétersbourg. « 30 % du budget fédéral est volé », estime le politologue Stanislav Bielkowski. Dans l’affaire de la rénovation du Kremlin, confiée à une société suisse, ce sont ainsi 12 milliards de dollars qui auraient échappé à l’Etat. Les Jeux d’hiver, et leur facture de près de 40 milliards de dollars, peuvent commencer.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/02/03/la-fortune-cachee-de-poutine_4357982_3246.html#x8TjIA5MFFck8PTi.99
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 8 Avr 2018 - 18:41

La rédaction russe du magazine Forbes a publié son classement annuel des 200 entrepreneurs les plus riches de Russie. Comme le souligne la publication, le seuil d'entrée dans le classement n'a jamais été aussi élevé : seuls les businessmen ayant une fortune dépassant 500 millions de dollars avaient une chance d’y faire leur apparition. Ce seuil était fixé l'année dernière à 350 millions. Le patrimoine total des entrepreneurs mentionnés dans ce classement s'élève cette année à 460 milliards de dollars.
1. Leonid Mikhelson (18,4 milliards de dollars)

Crédit : Evgeny Biyatov/RIA Novosti

Pour la deuxième année consécutive, Leonid Mikhelson, copropriétaire de Novatek, plus grosse compagnie privée d'extraction de gaz en Russie, est en tête du classement des hommes d'affaires les plus riches du pays. Il possède en outre d'importantes parts dans la holding pétrochimique russe Sibour. Selon les données de Forbes, en un an, sa fortune a connu une hausse de 4 milliards de dollars.
2. Alexeï Mordachov (17,5 milliards de dollars)

Crédit : Grigoriy Sisoev / RIA Novosti

Alexeï Mordachov, propriétaire de la société minière et sidérurgique Severstal et actionnaire de la compagnie touristique allemande TUI Group, est, selon le bilan 2016, parvenu à passer de la sixième à la deuxième place du classement. En un an, sa fortune a augmenté de 6,6 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 60%.
3. Vladimir Lissine (16,1 milliards de dollars)

Crédit : Getty Images

Le trio de tête a également vu l'arrivée de Vladimir Lissine, propriétaire du Combinat métallurgique de Novolipetsk (NLMK), qui occupait auparavant la 8ème place. Au cours de l'année dernière, le businessman a ajouté 6,8 milliards de dollars à son patrimoine, un record parmi les membres du classement.
4. Guennady Timtchenko (16 milliards de dollars)

Crédit : Vladimir Fedorenko / RIA Novosti

L'homme d'affaires Guennady Timtchenko, visé par les sanctions mises en place par les États-Unis, a progressé d'une place, montant ainsi sur la quatrième marche du classement. Sa fortune a crû de 4,6 milliards, atteignant les 16 milliards de dollars. Le groupe d'investissement Volga group lui appartenant a contribué à son enrichissement aux côtés de la compagnie de construction Stroytransgaz, de la société ferroviaire Transoïl, de ses parts dans les sociétés Novatek et Sibour, etc.
5. Alicher Ousmanov (15,2 milliards de dollars)

Crédit : Iliya Pitalev / RIA Novosti

Alicher Ousmanov a cette année été évincé du trio de tête. Il se voit ainsi relégué à la cinquième place, et ce bien que sa fortune ait progressé de 2,7 milliards de dollars. Ousmanov dirige l'un des plus vastes empires en Russie : parmi les actifs de sa compagnie USM Holdings, on retrouve notamment la société sidérurgique Metalloinvest, la Compagnie minière du Baïkal, l'un des principaux opérateurs téléphoniques russes, MegaFon, des parts de la maison d'édition Kommersant et le club de football anglais Arsenal.
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 8 Avr 2018 - 18:46

la 'Russia Beyond" a supprimé les articles sur les revenus et capitaux de Medvedev et Poutine qui sont désormais "secret défense" à l'exception de leurs indemnités politiques légales.
Revenir en haut Aller en bas
Maya lechat
Membre
avatar

Messages : 139
Qualité : toujours zen

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Mer 11 Avr 2018 - 2:27

je ne comprend comment vous pouvez lire et croire ce ramassis de conneries entièrement faux les anti russes anti poutine , vous racontez des idioties et vous les croyez au lieu de faire de recherche

Stanislav Bielkowski il détourné des millions il est un opposant de poutine celui-ci l' a arrêter et mis en prisons avec tout ses salops qui détournent l'argent du peuple.

Le propritaire du "monde "c'est Biekowski il est normal qu'il raconte des conneries dans son journal de m****

Il n'a strictement rien de vrai dans ces articles immondes
Revenir en haut Aller en bas
Maya lechat
Membre
avatar

Messages : 139
Qualité : toujours zen

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Mer 11 Avr 2018 - 3:11

@Raboliot a écrit:
La rédaction russe du magazine Forbes a publié son classement annuel des 200 entrepreneurs les plus riches de Russie. Comme le souligne la publication, le seuil d'entrée dans le classement n'a jamais été aussi élevé : seuls les businessmen ayant une fortune dépassant 500 millions de dollars avaient une chance d’y faire leur apparition. Ce seuil était fixé l'année dernière à 350 millions. Le patrimoine total des entrepreneurs mentionnés dans ce classement s'élève cette année à 460 milliards de dollars.
1. Leonid Mikhelson (18,4 milliards de dollars)

Crédit : Evgeny Biyatov/RIA Novosti

Pour la deuxième année consécutive, Leonid Mikhelson, copropriétaire de Novatek, plus grosse compagnie privée d'extraction de gaz en Russie, est en tête du classement des hommes d'affaires les plus riches du pays. Il possède en outre d'importantes parts dans la holding pétrochimique russe Sibour. Selon les données de Forbes, en un an, sa fortune a connu une hausse de 4 milliards de dollars.
2. Alexeï Mordachov (17,5 milliards de dollars)

Crédit : Grigoriy Sisoev / RIA Novosti

Alexeï Mordachov, propriétaire de la société minière et sidérurgique Severstal et actionnaire de la compagnie touristique allemande TUI Group, est, selon le bilan 2016, parvenu à passer de la sixième à la deuxième place du classement. En un an, sa fortune a augmenté de 6,6 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 60%.
3. Vladimir Lissine (16,1 milliards de dollars)

Crédit : Getty Images

Le trio de tête a également vu l'arrivée de Vladimir Lissine, propriétaire du Combinat métallurgique de Novolipetsk (NLMK), qui occupait auparavant la 8ème place. Au cours de l'année dernière, le businessman a ajouté 6,8 milliards de dollars à son patrimoine, un record parmi les membres du classement.
4. Guennady Timtchenko (16 milliards de dollars)

Crédit : Vladimir Fedorenko / RIA Novosti

L'homme d'affaires Guennady Timtchenko, visé par les sanctions mises en place par les États-Unis, a progressé d'une place, montant ainsi sur la quatrième marche du classement. Sa fortune a crû de 4,6 milliards, atteignant les 16 milliards de dollars. Le groupe d'investissement Volga group lui appartenant a contribué à son enrichissement aux côtés de la compagnie de construction Stroytransgaz, de la société ferroviaire Transoïl, de ses parts dans les sociétés Novatek et Sibour, etc.
5. Alicher Ousmanov (15,2 milliards de dollars)

Crédit : Iliya Pitalev / RIA Novosti

Alicher Ousmanov a cette année été évincé du trio de tête. Il se voit ainsi relégué à la cinquième place, et ce bien que sa fortune ait progressé de 2,7 milliards de dollars. Ousmanov dirige l'un des plus vastes empires en Russie : parmi les actifs de sa compagnie USM Holdings, on retrouve notamment la société sidérurgique Metalloinvest, la Compagnie minière du Baïkal, l'un des principaux opérateurs téléphoniques russes, MegaFon, des parts de la maison d'édition Kommersant et le club de football anglais Arsenal.



ET ALORS EN EUROPE IL Y A AUSSI DES OLIGARDS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Ven 13 Avr 2018 - 10:03

C'est curieux, de nombreux commentaires portent sur les prétendues richesses de untel ou autre tel.
La mise en scène est très efficace et le spectateur lorgne sur le nombre de petits pois dans l'assiette de son voisin (par média plus ou moins douteux interposé).

C'est comme cela que les populations sont menées par le bout du nez.

Les "infos" qui vous parviennent son filtrées et n'y figurent que ce qui passionne les foules, c'est à dire le puéril, l'insignifiant et le superflu.

On appelle cela noyer le poisson.

À propos de poisson, cliquez sur le lien ci-dessous:

Tous les poissons pourraient avoir disparu des eaux salées d’ici 2048


Dernière édition par samfor le Sam 14 Avr 2018 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maya lechat
Membre
avatar

Messages : 139
Qualité : toujours zen

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Sam 14 Avr 2018 - 20:50

C'est curieux, de nombreux commentaires portent sur les prétendues richesses de untel ou autre tel.
La mise en scène est très efficace et le spectateur lorgne sur le nombre de petits pois dans l'assiette de son voisin (par média plus ou moins douteux interposé).

C'est comme cela que les populations sont menées par le bout du nez.


Tout à fait rien que des conneries et mensonges fax news et les moutons croient
ses fax news comme argent contant c'est pathétique on leur dit la mer est jaune il vont voir la mer jaune
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 15 Avr 2018 - 8:40

Il faut varier ses sources d'informations, ne pas toujours écouter les médias bobos classiques.
Je regarde régulièrement la chaine Russia Today France une chaine d'infos Russe.
C'est bien d'avoir un autre "son de cloche" pour se faire une idée !

https://francais.rt.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raboliot
Citoyen-ne
avatar

Messages : 1813
Qualité : Toutes sauf une

MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   Dim 15 Avr 2018 - 11:27

proverbe russe :
"Dans la Pravda (vérité) il n'y a aucune vérité
Dans les Itzvestia (nouvelles) il n'y a aucune nouvelle."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La russie n'est pas forcement en cause   

Revenir en haut Aller en bas
 
La russie n'est pas forcement en cause
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )
» Trafic routier au pays de la vodka (Russie)
» Et en Russie !
» The Voice en Russie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin social :: Actualités mondiale, questionnements etc...-
Sauter vers: