Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum



Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilPortailÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Votons pour le forum

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Boosterforum

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Un peu d'astronomie...

Aller en bas 
+2
louna
Noel
6 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeSam 1 Mar 2014 - 15:03

Rappel du premier message :

Il est habituel de nos jours d'évoquer la rotation de la terre sur elle-même (les jours et les nuits) et autour du soleil (les saisons, les années).
Il est une dizaine d'autres mouvements dont notamment des perturbations dues aux autres planètes (Vénus et Jupiter).
Voici des croquis de 5 mouvements particuliers:

Un peu d'astronomie... - Page 5 Terre111

Un peu d'astronomie... - Page 5 Terre211

Un peu d'astronomie... - Page 5 Terre311

Un peu d'astronomie... - Page 5 Terre411

Un peu d'astronomie... - Page 5 Terre511


Dernière édition par samfor le Sam 1 Mar 2014 - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mimi1260
Administrateur



Messages : 37404

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMar 13 Mai 2014 - 6:43

Une menace russe sur les astronautes américains ?
Un peu d'astronomie... - Page 5 Soyouz38

Lancement d'un vol habité par une fusée Soyouz. Crédit : Nasa

Le département d'État américain a annoncé le 28 avril 2014 qu'il interdisait toute exportation ou re-exportation vers la Russie de technologies « contribuant au potentiel militaire » de Moscou.

Cet embargo, lié à la crise ukrainienne, concerne notamment le secteur de l'industrie spatiale. En empêchant potentiellement l'envoi par des fusées russes de satellites américains ou européens (utilisant en partie de la technologie américaine), il pourrait à terme écarter la Russie du marché des lancements.

Le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, responsable du complexe-militaro industriel, a répliqué en suggérant « que les États-Unis envoient leurs astronautes sur l'ISS avec un trampoline ».

Rodomontades... 

Au-delà de la boutade, est-il possible que les restrictions américaines en matière d'exportation de technologie spatiale affectent l'envol d'astronautes américains et européens depuis Baïkonour ?

« Concernant la gestion de la station spatiale internationale (ISS), Russes, Américains et Européens sont liés avec d'autres partenaires par des accords intergouvernementaux, qui ont quasiment valeur de traités et qu'il serait complexe de dénoncer », rappelle Xavier Pasco, coordonnateur du pôle « Espace, haute technologie et sécurité » à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Par conséquent, il est peu probable que l'annonce du département d'Etat ait un impact significatif sur le programme des vols humains.

Par ailleurs, les lancements d'astronautes assurés par les fusées Soyouz depuis la base de Baïkonour sont des sources de devises dont la Russie n'a pas intérêt à se priver.

... et vraies inquiétudes

En revanche, ces restrictions pourraient durement toucher les industriels. Côté russe, mais aussi américain… « La Satellite Industry Association, qui défend les intérêts économiques des industriels américains auprès des politiques, s'est inquiété publiquement de l'impact de ces décisions politiques » note Xavier Pasco.

Sous la présidence de George W. Bush, le secteur avait déjà souffert du durcissement des règles en matière d'exportation de matériel sensible (ITAR), qui restreint de fait le marché accessible aux américains. Ce durcissement avait aussi mis au jour la dépendance des constructeurs de satellites européens vis à vis de l'industrie US, ravivant sur le vieux continent le projet de créer des filières « ITAR-free », indépendantes de l'allié américain.« Après l'assouplissement décidé par le président Obama en 2013, ces préoccupations semblaient s'éloigner. Là elles reviennent en force. »

Des industries interdépendantes

Reste la guerre froide est terminée depuis longtemps. « Aujourd'hui, les industries spatiales russes et américaines sont interdépendantes sur plusieurs aspects » souligne Xavier Pasco. Le 1er étage du lanceur militaire lourd Atlas V, utilisé par l'US Air Force, est propulsé par le moteur RD-180 de la compagnie russe NPO Energomash. Le 1er étage de la fusée Antarès est construit en Russie. La plateforme de lancement de Sea Launch, la compagnie qui lance la fusée Zenit (essentiellement Russe), est basée en Californie...

Conséquence : « Il est très probable que, face aux postures des politiques, l'industrie va jouer le rôle de tampon pour aplanir les problèmes. » De part et d'autre, il y aurait beaucoup à perdre à couper les ponts.

Tirer son épingle du jeu

Dans cette situation, il y a au moins un industriel qui semble vouloir tirer son épingle du jeu. Elon Musk, le patron de la compagnie Space X, a annoncé il y a quelques jours qu'il allait poursuivre l'US Air Force en justice, suite à sa décision d'accorder le marché des lancements de satellites militaires à United Launch Alliance (ULA), une compagnie fondée par les deux géants Lockheed Martin et Boeing.

Musk, qui juge que Space X est capable de lancer ces satellites à moindre coût, considère que l'absence d'appel d'offre est préjudiciable au contribuable américain. Par ailleurs, la fusée Atlas V fabriquée par ULA utilise des moteurs russes, or « vu les circonstances internationales, il ne semble pas que ce soit le bon moment d'envoyer des centaines de millions de dollars au Kremlin » écrit le patron de Space X dans sa plainte.

Ce 30 avril 2014, Elon Musk a aussi directement répondu aux propos de Dmitri Rogozine. « C'est apparemment le bon moment de présenter le nouveau vaisseau Dragon Mk 2 sur lequel la société Space X travaille avec la Nasa. Pas besoin d'un trampoline. »

[Mise à jour du 02/05/2014 : À la suite de la plainte d'Elon Musk, la cour fédérale américaine a publié une injonction interdisant à United Launch Alliance d'acheter de nouveaux moteurs RD-180 à la compagnie russe NPO Energomash. ULA possède suffisamment de moteurs pour lancer ses fusées Atlas V pendant deux ans. Au-delà, la construction du moteurs aux Etats-Unis est possible mais nécessitera du temps. La compagnie américaine a publié un communiqué le 1er mai dans laquelle elle dénonce la tentative de Space X d'interrompre un contrat de lancement de défense nationale, "ignorant les implications pour la sécurité nationale et la capacité de la Nation à envoyer des américains à bord de la station spatiale internationale."]

David Fossé, le 30 avril 2014




A suivre......
Revenir en haut Aller en bas
louna
Moderateur
louna


Messages : 23306
Qualité : ben, heu !! sais pas trop

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMar 13 Mai 2014 - 8:00

A voir , pour la suite des opérations
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeJeu 22 Mai 2014 - 7:27

La Tache Rouge de Jupiter à son minimum
Un peu d'astronomie... - Page 5 Redspot_360
La Grande Tache rouge de Jupiter s'est réduite. Cette image du télescope Hubble le confirme. 

Le gigantesque tourbillon nuageux que les astronomes observent depuis plus de trois siècles à la surface de Jupiter n'a jamais été aussi réduit. Alors que cette formation anticyclonique mesurait environ 40000 km de diamètre vers 1880, elle ne s'étend plus aujourd'hui que sur 15000 km.

Et l'évolution s'est accélérée sensiblement au cours de ces quatre dernières années. En 2010, la Grande Tache rouge avait encore un diamètre de l'ordre de 17500 km. Alertés par les amateurs, les astronomes professionnels ont donc utilisé le télescope spatial Hubble pour effectuer une mesure précise, le 21 avril 2014.

Une indispensable mesure des vents

La réduction progressive de la Grande Tache rouge n'est pas une nouveauté. « La question est toutefois de savoir si nous avons une variation de la taille apparente, liée à la couverture nuageuse, ou de la taille dynamique, liée à la rotation du vortex », précise Pierre Drossart, spécialiste des planètes à l'observatoire de Paris-Meudon.

Et pour savoir si le rétrécissement est réel, il faut mesurer la vitesse des vents au sein de la Tache rouge. Or, en fonction de son orientation et de la qualité des images, la tâche n'est pas aisée. Voilà pourquoi les astronomes ont eu recours au plus puissant télescope pour la photographier.

Vers la disparition ?

Si elle continue à ce rythme, la Grande Tache rouge peut-elle disparaître ? Sur ce point, aucun des spécialistes ne semble envisager l'éventualité à court terme. Il faut des décennies à des tempêtes plus petites pour s'estomper sur la géante gazeuse du Système solaire. Pourtant, rien ne garantit la pérennité à très long terme de la tempête jovienne... Et comme nul ne sait depuis combien de temps elle fait rage...

L'animation ci-dessous permet de se rendre compte du changement de taille de la Grande Tache rouge depuis 1995.
Un peu d'astronomie... - Page 5 Redspot
Revenir en haut Aller en bas
louna
Moderateur
louna


Messages : 23306
Qualité : ben, heu !! sais pas trop

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeJeu 22 Mai 2014 - 8:09

au moins c'est naturel! pas d'intervention de l'homme ...............
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeJeu 22 Mai 2014 - 10:06

impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeVen 23 Mai 2014 - 19:50

Un peu plus sur la grande tache rouge de Jupiter

La Grande Tache Rouge de Jupiter diminue rapidement
 
Un peu d'astronomie... - Page 5 Diminution-jupiter-tache-rouge-01-800x566
 
La Grande Tache Rouge de Jupiter était à une époque si large qu’elle pouvait englober 3 Terres avec un diamètre de 40 000km mesuré dans les années 1830, mais les dernières mesures réalisées par l’équipe du télescope Hubble ont montrés que la taille de ce qui est toujours la plus grande tempête du système solaire a diminuée de manière significative.
La tache rouge, qui dure depuis au moins 300 ans ( Cassini en parlait en 1665 ), ne fait maintenant qu’à peine plus que la taille d’une seule Terre avec un diamètre de 16000km.
Ne serais ce que dans les 20 dernières années le changement vu par les images d’Hubble est spectaculaire.
Les scientifiques pensent qu’une activité inconnue dans l’atmosphère de Jupiter épuise l’énergie de la tempête, résultant en une diminution de sa taille.
A ce rythme là elle pourrait disparaître dans quelques dizaines d’années.
Les images en dessous ont été prises en 1995, 2009 et 2014.
Un peu d'astronomie... - Page 5 Diminution-jupiter-tache-rouge-02
1995
Un peu d'astronomie... - Page 5 Diminution-jupiter-tache-rouge-03
2009
Un peu d'astronomie... - Page 5 Diminution-jupiter-tache-rouge-04
2014
Un peu d'astronomie... - Page 5 Diminution-jupiter-tache-rouge-05-457x800
Un peu d'astronomie... - Page 5 Jupiterspot
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMer 28 Mai 2014 - 15:06

Grand écran : les plus belles photos du Soleil
Un peu d'astronomie... - Page 5 Sun170813_1280
Juste pour le plaisir des yeux, voici une sélection à partager des plus belles photos du Soleil 

Elles ont été prises depuis le sol ou l'espace, à travers des filtres le plus souvent, et montrent différentes facettes de notre étoile au cours des cinq dernières années, ce qui équivaut à peu près à la moitié d'un cycle solaire.

Ces images spectaculaires ne doivent pas nous faire oublier que, malgré sa puissance comparable à cent millions de milliards de centrales nucléaires, le Soleil est une paisible étoile de taille moyenne, parmi les 200 milliards que compte notre galaxie.

Sa particularité, jusqu'à nouvel ordre, est d'être la seule étoile a avoir enfanté la vie, sur une petite planète insignifiante, éloignée de 150 millions de kilomètres.

Dans environ 5 milliards d'années, le Soleil se transformera en géante rouge. Puis il se contractera en naine blanche, tout en déployant une magnifique nébuleuse planétaire.

L'étoile du jour
Un peu d'astronomie... - Page 5 SunCrawford_550
Le Soleil, ses taches et ses flammèches (protubérances), vues dans une longueur d'onde de l'hydrogène. Crédit : Ken Crawford /C&E Photos

Cracheur de feu

Un peu d'astronomie... - Page 5 503875main_epicblast

Le Soleil est parfois pris de hoquet. Il crache ici une langue d'hydrogène longue de 700 000 km, soit deux fois la distance Terre-Lune. © Nasa/SDO/C&E Photos.

La planète et l'étoile
Un peu d'astronomie... - Page 5 TransitVenusSDO_550
Le 6 juin 2012, Vénus passe devant le Soleil. Pour la dernière fois avant 2117. Crédit : Nasa/SDO/AIA/C&E Photos

Ultra gros plan
Un peu d'astronomie... - Page 5 011-03410-01high
La surface du Soleil est agité d'un bouillonnement perpétuel, bien visible tout autour de cette tache solaire. Crédit : BBSO/C&E Photos

L'éclipse
Un peu d'astronomie... - Page 5 Tse2009e_500mm_mid
La Lune passe devant le Soleil et révèle sa splendide couronne, façonnée par le champ magnétique de l'étoile. Crédit : M. Druckmüller/P. Aniol/V. Rusin/L. Klocok/K. Martisek/M. Dietzel

Atlantis et l'ISS devant le Soleil
Un peu d'astronomie... - Page 5 Iss_atlantis_2010b
16 mai 2010. La navette spatiale Atlantis et l'ISS passent en une demi-seconde devant le Soleil. L'astrophotographe Thierry Legault réussit l'exploit de figer leur course. Crédit : Thierry Legault 

La grande fontaine de feu
Un peu d'astronomie... - Page 5 Soleilbrahicl
Il faut placer la Terre à l'échelle pour se rentre compte du gigantisme de cette protubérance. Magnifique ! Crédit : Jean-Pierre Brahic 

L'étrange Soleil
Un peu d'astronomie... - Page 5 Sun170813_550
Le choix des teintes nimbe le Soleil d'une ambiance onirique sur ce cliché de l'astrophotographe Wes Higgins. Crédit : Wes Higgins
Revenir en haut Aller en bas
louna
Moderateur
louna


Messages : 23306
Qualité : ben, heu !! sais pas trop

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMer 28 Mai 2014 - 16:14

belles prises  merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Et si on en parlait ! de la lune!!    Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeVen 30 Mai 2014 - 13:24

A consommer , sans retenue!!  bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeDim 1 Juin 2014 - 18:20

Avec j'espère! plus de chance que la première mouture !!

Un peu d'astronomie... - Page 5 6x9asa (1)

Un peu d'astronomie... - Page 5 6jywni(2)

Un peu d'astronomie... - Page 5 Hlu8ih(3)

Un peu d'astronomie... - Page 5 Z1xx4c(4)

Un peu d'astronomie... - Page 5 8e1ds8(5)
essayer ! essayer! il en restera toujours quelque chose!!  merci
Revenir en haut Aller en bas
Noel
Fondateur
Noel


Messages : 41937
Qualité : Plein

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeDim 1 Juin 2014 - 19:01

Voudrez bien voir cela.  confu
Revenir en haut Aller en bas
https://entreamisdunet.forumactif.com
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeLun 2 Juin 2014 - 19:19

A ne pas manquer
Par contre, j'ai relevé une monstruosité en ce qui concerne la distance Terre-  Mars
Ici:
Un peu d'astronomie... - Page 5 6jywni

Il faut évidemment lire 34.649.589 million de KM car une année lumière correspond à environ à 9500 milliards de KM à cette distance on ne risquerait pas de la voir.

Il faut evisemment lire
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeSam 21 Juin 2014 - 2:31

Reliefs autour du module lunaire d’Apollo 15
Un peu d'astronomie... - Page 5 Ap15_Ridley_LRO_1024b
De tous les sites lunaires visités par les astronautes des missions Apollo, celui-ci est sans doute le plus fascinant. Le 31 juillet 1971, David Scott et James Irwin posaient le module d'Apollo 15 au pied du mont Hadley, haut de 3500 m, et à quelques kilomètres de la faille du même nom, profonde de 200 m.

La sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) vient de photographier la zone avec sa caméra à moyenne résolution, en vue oblique, ce qui lui donne tout son relief. L'éclairage du Soleil sur cette partie des Apennins lunaires et de la mer des Pluies est quasiment identique à celui rencontré par les astronautes lors de leur exploration. Sur l'image en haute définition, l'étage de descente du module lunaire est toujours discernable (au bout de la flèche).

LRO avait déjà photographié ce site en vue oblique, mais depuis un angle opposé et avec un éclairage différent. Avant elle, la sonde japonaise Kaguya avait été la première à retrouver les traces de l'alunissage grâce à sa caméra d'une résolution d'une dizaine de mètres à la surface de la Lune.

Ce site est observable au télescope depuis la Terre peu après le Premier Quartier. Un bon instrument de plus de 100 mm de diamètre permet de repérer la faille Hadley, large de 1 km.

le 20 juin 2014
Revenir en haut Aller en bas
Noel
Fondateur
Noel


Messages : 41937
Qualité : Plein

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeSam 21 Juin 2014 - 8:24

Fascinant dommage que l'on n'y retourne pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://entreamisdunet.forumactif.com
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeSam 21 Juin 2014 - 9:09

Le prochain objectif reste Mars...
Revenir en haut Aller en bas
louna
Moderateur
louna


Messages : 23306
Qualité : ben, heu !! sais pas trop

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeSam 21 Juin 2014 - 10:04

vu le temps qu'il faut pour y aller, c'est pas pour demain
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juin 2014 - 6:21

L’île mystérieuse d’un satellite de Saturne
Un peu d'astronomie... - Page 5 PIA14922-Titan-1024x958
Les astronomes qui l'ont découverte l'ont facétieusement surnommée l'"île magique". Pour une raison simple : une fois elle est là, une fois elle n'est plus là... Nous sommes sur Titan, le plus grand des 62 satellites répertoriés de Saturne. Un monde qui n'est pas sans présenter d'étranges ressemblances avec la Terre. 

On y trouve du relief, des dunes, une atmosphère dense, des pluies et de grands lacs balayés par les vents. Précisons tout de même que l'atmosphère est irrespirable pour nous, composée d'azote et de méthane, et que, étant donné la température moyenne qui règne à la surface de cette lune saturnienne (- 179°C), les lacs en question sont remplis non pas d'eau mais d'hydrocarbures, de méthane et d'éthane liquides.

Un peu d'astronomie... - Page 5 IMG004822-br500
C'est sur Ligeia Mare (en photo ci-dessus), la deuxième plus grande étendue liquide de Titan, qu'une équipe internationale de chercheurs a découvert cette "île" aussi fugace que mystérieuse, ainsi qu'ils le rapportent dans une étude publiée ce dimanche 22 juin par Nature Geoscience. Ces astronomes travaillent sur les images prises par la sonde américaine Cassini, qui va fêter le 1er juillet ses dix ans de promenades scientifiques autour de Saturne, de ses satellites et de ses anneaux. 

Le 10 juillet 2013, Cassini a envoyé des données enregistrées par son radar au-dessus de Titan. Les chercheurs les ont transformées en une image et ont ensuite voulu comparer cette dernière avec des images de la même région prises par la sonde au cours des années précédentes. Pour ce faire, pas besoin de technologie de pointe. Ainsi que l'explique le premier auteur de l'étude, Jason Hofgartner (département d'astronomie de l'université Cornell, Etats-Unis), on a recours à une bonne vieille méthode artisanale, qui a fait ses preuves dans la recherche de comètes ou d'astéroïdes sur les clichés astronomiques : le feuilletage. On met deux clichés (ou plus) l'un sur l'autre et on les fait défiler sous ses yeux : "Lors du feuilletage, l'œil humain est plutôt bon pour détecter les changements", constate Jason Hofgartner...

Sur ce coin de Ligeia Mare, il n'y avait rien en février 2007, rien en avril de la même année, rien en décembre 2009.  Mais quelque chose d'assez grand (d'environ 20 kilomètres de long) est apparu ce 10 juillet 2013. Seize jours plus tard, Cassini envoie une nouvelle image de la zone, sur laquelle l'île mystérieuse a... disparu. D'autres clichés pris en septembre et octobre 2013 ne montreront rien non plus. Le premier réflexe des astronomes est de penser à un problème dans les signaux reçus, ce qui n'est pas rare dans les données radar. Toutefois, après analyse, il leur faut bien se rendre à l'évidence : il ne s'agit pas d'un faux positif. Ce que l'instrument a détecté semble bel et bien réel. Mais que peut être cette "caractéristique passagère", pour reprendre les termes de l'étude ?

D'une certaine manière, nos astronomes se mettent à jouer au même jeu que celui auquel se livrent les décrypteurs d'images issues des rives du Loch Ness... Ils commencent par exclure l'hypothèse d'une île jaillie des flots à la suite d'une sorte de cryovolcanisme : celle-ci aurait eu une durée de vie plus longue. Ils oublient aussi l'idée, pas sotte a priori, d'une structure à fleur de surface qui aurait été découverte à l'occasion d'une marée basse. Les possibilités restantes, au nombre de quatre, s'appuient sur le fait qu'un changement de saison est à l'œuvre à la surface de Titan.
 
Un changement lent. Le système saturnien mettant près de trente ans à effectuer une révolution autour du Soleil, les saisons n'y passent pas vite. Le printemps dans l'hémisphère nord de Titan, là où se trouve Ligeia Mare, a commencé en août 2009 et le solstice d'été interviendra en mai 2017.

Les chercheurs pensent cependant que ce petit et lent réchauffement peut avoir une influence sur ce que Cassini détecte, tout comme un satellite artificiel en orbite, même lointaine, autour de la Terre, y verrait par exemple la banquise arctique se rétracter à l'approche de l'été.

Les quatre hypothèses pouvant expliquer la présence de cette "île" mystérieuse sont les suivantes. Première idée, celle d'un changement du régime des vents dans l'hémisphère nord de Titan à l'approche de l'été : avec des vents plus vifs, le lac de méthane se creuse par endroits et ce que le radar de Cassini a repéré ne serait rien d'autre qu'une zone agitée par... des vagues. Deuxième possibilité évoquée par l'étude : sous l'effet de l'augmentation de la température, des gaz piégés au fond de Ligeia Mare remonteraient à la surface dans un bouillonnement de bulles. Troisième scénario : les perturbations climatiques feraient remonter à la surface des solides en suspension dans le méthane et l'éthane liquides, formant une sorte de vase. La quatrième et dernière hypothèse fait penser aux débâcles de banquise terrestres et Cassini aurait ainsi vu des glaces flottantes comme sur la vue d'artiste ci-dessous.
Un peu d'astronomie... - Page 5 PIA16634-Glace-1024x768
Où que se cache la vérité, Jason Hofgartner est ravi de ces changements à la surface d'un lac de Titan : "Nous voulons voir les similarités et les différences avec les processus qui se produisent sur Terre. Au bout du compte, cela nous aidera à mieux comprendre nos propres environnements liquides."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juin 2014 - 7:59

Le seul moyen de savoir c'est d'aller voir sur place.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juin 2014 - 8:01

C'est pas demain la veille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juin 2014 - 8:14

Un jour peut-être nous serons capable de voyager dans les étoiles comme aiment bien écrire les auteurs de science fiction. saitpas
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeLun 23 Juin 2014 - 9:06

Hubert Reeves , que j'adore , prétend que , un jour pas si lointain , nous saurons voyager dans l'espace. J'ai plutôt tendance à le croire , nos arrières,arrières petits enfants le verront probablement , comme nous-même avons vécu les premiers pas de l'Homme sur notre satellite la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMer 25 Juin 2014 - 17:49

Le problème c'est que nous ne sommes plus capables d'aller sur la Lune (trop cher, trop compliqué)
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2014 - 17:55

Lumière sur la fusion des galaxies

Des observations réalisées grâce aux télescopes Subaru et Keck détaillent la façon dont la galaxie spirale NGC 4651 dévore sa voisine, à 62 millions d'années-lumière de la Terre.

Située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice, NGC 4651 n'est pas la première galaxie surprise en train d'en engloutir une autre plus petite. Le cannibalisme galactique est un phénomène courant. Les astronomes pensent même que c'est de cette manière que grandissent les galaxies (par exemple, la galaxie d'Andromède).

Cependant, le rayonnement des petites galaxies absorbées est si faible qu'il est généralement très difficile d'observer les conditions dans lesquelles se produisent de telles collisions.

Parapluie cosmique

Caroline Foster, de l'Australian Astronomical Observatory, a utilisé les deux télescopes de 8 et 10 m installés à Hawaï pour déterminer le mouvement des objets les plus brillants présents dans la petite galaxie : amas globulaires, nébuleuses planétaires et nuages d'hydrogène.

Avec ses collègues, elle a ainsi pu déterminer leurs mouvements et construire un modèle réaliste en trois dimensions qui décrit le comportement des deux galaxies au cours de la collision.

Sous l'effet du champ gravitationnel de NGC 4651, les restes de la galaxie cinquante fois plus petite qu'elle absorbe forment un arc rappelant la forme d'un parapluie, d'où son nom en anglais « Umbrella galaxy ». Bientôt, NGC 4651 aura complètement absorbé son infortunée voisine.
Un peu d'astronomie... - Page 5 Ngc4651_gabany
NGC 4651, dans la Chevelure de Bérénice, a totalement déchiqueté une naine, dont la forme désormais rappelle .
celle d'un parapluie.
Un peu d'astronomie... - Page 5 NGC4651_3D
Modèle 3D la dislocation d'une galaxie naine par NGC 4651 (symbolisée en bleu).
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 4:28

Le retour des nuages noctiluques
Un peu d'astronomie... - Page 5 NLC_MW_1280
De nombreux témoins ont signalé des nuages noctiluques depuis la France, la Belgique et l'Allemagne, le 4 juillet 2014. Comme le montre cette photo prise depuis l'Allemagne, il s'agit de nuages visibles de nuit et relativement lumineux.

Ces nuages sont observés habituellement depuis les régions polaires. Situés à environ 85 km d'altitude, ils sont si hauts qu'à la fin du crépuscule, le Soleil parvient à les éclairer par en dessous quand il est juste sous l'horizon.

Sous nos latitudes, l'apparition des nuages noctiluques reste rare. Mais ils sont visibles de plus en plus souvent et c'est probablement dû au réchauffement climatique. Paradoxalement, ces couches d'atmosphère sont de plus en plus froides, car une partie croissante du rayonnement reçu au sol n'est pas réémis vers l'espace.

On peut espérer voir ces nuages jusqu'au 15 août. Ne manquez pas de surveiller l'horizon nord dans les jours qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37404
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 4:39

ALMA observe la naissance turbulente d'une fratrie d'étoiles
Un peu d'astronomie... - Page 5 NewStar_ALMA_360
Etonnante naissance d'une fratrie stellaire dans le Taureau.

Une équipe japonaise utilisant le plus grand interféromètre du monde, au Chili, a « photographié » l'environnement complexe d'une proto-étoile dans la constellation du Taureau.

La découverte d'une petite condensation gazeuse ultra-dense à seulement 200 unités astronomiques (UA) de la proto-étoile, indique qu'un nouvel astre est sur le point de naître dans ce cocon de gaz moléculaire baptisé MC 27, à 450 années-lumière de la Terre.

Chaînon manquant

Ces dernières années, les astronomes ont accumulé les observations montrant que deux tiers des proto-étoiles vivent en couple ou dans des systèmes multiples.

Ils savent par ailleurs que les enveloppes de gaz moléculaire dans lesquels naissent les étoiles possèdent des structures complexes, présentant des inhomogénéités aussi petites que 1000 UA.

Jusqu'ici cependant, « il manquait un lien entre l'étape des enveloppes moléculaires complexes et les proto-étoiles déjà formées » expliquent le chercheur Kazuki Tokuda et ses collègues dans leur étude.

En révélant une petite condensation sur le point de former une étoile à seulement 200 UA d'une proto-étoile déjà connue, l'acuité d'Alma comble ce manque.
Un peu d'astronomie... - Page 5 NewStar_ALMA_60
Vue d'artiste du coeur du nuage moléculaire MC 27. Avec, de haut en bas : condensation de gaz, courant de gaz issu de l'étoile, proto-étoile, condensation de gaz MMS-2, nuage de gaz étendu. 

Vue d'artiste du coeur du nuage moléculaire MC 27. Avec, de haut en bas : condensation de gaz, courant de gaz issu de la proto-étoile, proto-étoile, condensation de gaz MMS-2, nuage de gaz étendu. Crédit : NAOJ

Sillage stellaire

L'interféromètre de l'ESO a aussi observé le sillage courbé de la petite condensation dans le voisinage de la proto-étoile, sous la forme d'un nuage de gaz étendu sur plus de 1000 UA.

Il révèle probablement une interaction gravitationnelle de la condensation gazeuse avec l'étoile naissante, prémisse à la formation d'un véritable couple stellaire.

L'observation d'un petit courant de gaz issu de la proto-étoile elle-même indique enfin que celle-ci s'est allumée il y a peut-être 200 ans au plus, ce qui en fait un astre extraordinairement jeune.
Un peu d'astronomie... - Page 5 140701_ALMA_MC27_01
Simulation numérique de la formation d'étoiles multiples. Le mouvement des condensations gazeuses crée des turbulences semblables à ce qui est obervé dans MC 27. 
Revenir en haut Aller en bas
louna
Moderateur
louna


Messages : 23306
Qualité : ben, heu !! sais pas trop

Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 7:18

la naissance de nos planètes était bien compliquée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un peu d'astronomie... - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'astronomie...   Un peu d'astronomie... - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'astronomie...
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin social :: Actualité des sciences-
Sauter vers: