Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire d'amour impossible

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire d'amour impossible   Jeu 14 Juil 2011 - 6:03

(((Contrairement à " Roméo et Juliette" qui est l'œuvre de Shakespeare, Qays et Leïla est une vraie histoire et le couple mythique a existé.
On dit toujours qu'on est fou d'amour comme Qays.

Lui c'est Qays ou le fou de Leïla ( ou kis, Kiss, kays, Qais) Ben El Moulawah et elle, c'est Leïla ( Lila, Leyla, laïla ) El 'Amirya.
Ils ont vécu durant la khalifat de Marwan Ben El hakam ,vers l'an 65 de l'hégire et descendent d'une tribu montagnarde de la région de Aflaj dans le désert arabique.

Les deux cousins, Qays et Leïla, étaient gamins encore et leurs parents les laissaient jouer au "berger et la bergère", ils isolaient alors du troupeau de chèvres les tout-petits, encore âgés de quelques jours, et jouaient aux grands qui ont la charge de cette mini-horde. Et c'est ainsi que la secousse de l'amour les a emportés...)))

Il y a bien longtemps, le beau Qays, fils d'une illustre famille de Bédouins, tombe éperdument amoureux de sa cousine Laïla.

Le jeune homme est poète et ne peut s'empêcher de chanter son amour à tous

les vents. Il exprime sans retenue son souhait d'épouser la belle Laïla.

Erreur ! Fatale erreur ! Chez les Bédouins, il est de tradition que ce soit les pères qui règlent les mariages. Le désir crié par Qays est une ombre sur leur autorité et ceux-ci refusent donc cette union.

Il se sert de ses poèmes comme d'une arme contre le pouvoir. La famille de Laïla obtient alors du calife la permission de tuer l'arrogant amoureux.

Le calife fait venir Laïla pour voir sa si grande beauté. Il découvre avec surprise qu'il s'agit d'une jeune femme plutôt maigre, au teint brûlé par le soleil.

Il décide alors de faire venir Qays et l'interroge :

"Pourquoi aimes-tu cette femme qui n'a rien d'extraordinaire ? Elle est moins belle que la moins belle de mes femmes".

Et Qays répond :

"C'est parce que vous n'avez pas mes yeux, je vois sa beauté, et mon amour pour elle est infini."

La famille de Qays demande Laïla en mariage contre cinquante chamelles. Mais

le père de Laïla refuse.

Qays perd la raison. Son père l'emmène à La Mecque pour qu'il retrouve ses

esprits, mais le jeune homme entend une voix qui

lui crie sans cesse le prénom de son amour. Son obsession est telle qu'on

l'appelle alors le majnoun (le fou) de Laïla.

Un jour que Majnoun est tranquillement chez lui, rêvant à son amour, un ami

vient le prévenir que Laïla est devant sa porte.

Le poète fou a pour seule réponse :

"Dis-lui de passer son chemin car Laïla m'empêcherait un instant de penser à l'amour de Laïla".

Quelque temps plus tard, Laïla se maria et quitta la région. Majnoun partit

vivre dans le désert avec les animaux sauvages.

Certains prétendirent l'avoir vu manger de l'herbe avec les gazelles.

Un jour, on découvrit son corps inanimé, protégeant un ultime poème dédié à son amour...

"""Je rêve, je nous vois : deux gazelles paissant,

Sur des lieux écartés, les prairies de h' awdhân.

Je rêve, je nous vois au désert : deux colombes

Volant vers notre nid à l'heure où la nuit tombe.

Deux poissons dans les flots : je rêve et crois nous voir

Lorsque la grande mer nous berce avec le soir.

Je rêve, je nous vois : ma vie, ta vie, ensemble !

Je vois, je rêve, et la mort même nous rassemble

Sur le lit du tombeau, côte à côte couchés.

Retraite loin du monde, ô tombe bien cachée !

Nous y verrons, ressuscités, la vie nouvelle,

L'univers réuni, la rencontre éternelle."""
Revenir en haut Aller en bas
Noel
Admin
Admin
avatar

Messages : 32755
Qualité : Plein

MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Jeu 14 Juil 2011 - 10:27

Qui n'à pas en son esprit un amour impossible ou une personne que l'on oublie pas. reflexion
Revenir en haut Aller en bas
https://www.gensordinaires.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Ven 15 Juil 2011 - 9:50

Noël a écrit:
Qui n'à pas en son esprit un amour impossible ou une personne que l'on oublie pas.

Bonjour, Noël,

A ta question, je me permettrai de répondre par cette citation:

"Comme en général, nous n'avons aucun souvenir "DE SEULEMENT L'UNE" de nos innombrables naissances antèrieures : Notre mémoire, infidèle par nature, "perd" nos souvenirs d'enfance, d'adolescence, ou de lâge adulte, avant, et même après !

Ainsi, le philosophe ALAIN disait-il
"Nos souvenirs sont des ombres pâles !"


Notre Mémoire est un "réservoir" de souvenirs qui fait partie du Mental; qui est lui-même "un réservoir" de toutes nos pensées.

... Mais les pensées, comme les souvenirs ont un point commun :
"Ils ne sont que des fantômes, des nuages dans le ciel, qui viennent, et qui passent !"

... Nos pensées comme souvenirs n'ont aucune importance, car ils n'ont aucune réalité!

Ainsi en est-il "d'un amour impossible"
que l'on ne peut qu'oublier, un jour ou l'autre!

A mon dernier soupir, je ne pense pas que je me souviendrai "de mes amours possibles, ou impossibles"! Je suis bien persuadé, au contraire, que je ne me souviendrai que du bien désinteressé que j'ai pu faire, à autrui, pendant ma vie, autour de moi... Comme une sorte de "talisman"; de "gri-gri", pour ma vie future!

Bonne journée!

GG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Ven 15 Juil 2011 - 10:02

[size=18]
dali74 a écrit:
(((Contrairement à " Roméo et Juliette" qui est l'œuvre de Shakespeare, Qays et Leïla est une vraie histoire et le couple mythique a existé.
On dit toujours qu'on est fou d'amour comme Qays.

Lui c'est Qays ou le fou de Leïla ( ou kis, Kiss, kays, Qais) Ben El Moulawah et elle, c'est Leïla ( Lila, Leyla, laïla ) El 'Amirya.
Ils ont vécu durant la khalifat de Marwan Ben El hakam ,vers l'an 65 de l'hégire et descendent d'une tribu montagnarde de la région de Aflaj dans le désert arabique.

Les deux cousins, Qays et Leïla, étaient gamins encore et leurs parents les laissaient jouer au "berger et la bergère", ils isolaient alors du troupeau de chèvres les tout-petits, encore âgés de quelques jours, et jouaient aux grands qui ont la charge de cette mini-horde. Et c'est ainsi que la secousse de l'amour les a emportés...)))

Il y a bien longtemps, le beau Qays, fils d'une illustre famille de Bédouins, tombe éperdument amoureux de sa cousine Laïla.

Le jeune homme est poète et ne peut s'empêcher de chanter son amour à tous

les vents. Il exprime sans retenue son souhait d'épouser la belle Laïla.

Erreur ! Fatale erreur ! Chez les Bédouins, il est de tradition que ce soit les pères qui règlent les mariages. Le désir crié par Qays est une ombre sur leur autorité et ceux-ci refusent donc cette union.

Il se sert de ses poèmes comme d'une arme contre le pouvoir. La famille de Laïla obtient alors du calife la permission de tuer l'arrogant amoureux.

Le calife fait venir Laïla pour voir sa si grande beauté. Il découvre avec surprise qu'il s'agit d'une jeune femme plutôt maigre, au teint brûlé par le soleil.

Il décide alors de faire venir Qays et l'interroge :

"Pourquoi aimes-tu cette femme qui n'a rien d'extraordinaire ? Elle est moins belle que la moins belle de mes femmes".

Et Qays répond :

"C'est parce que vous n'avez pas mes yeux, je vois sa beauté, et mon amour pour elle est infini."

La famille de Qays demande Laïla en mariage contre cinquante chamelles. Mais

le père de Laïla refuse.

Qays perd la raison. Son père l'emmène à La Mecque pour qu'il retrouve ses

esprits, mais le jeune homme entend une voix qui

lui crie sans cesse le prénom de son amour. Son obsession est telle qu'on

l'appelle alors le majnoun (le fou) de Laïla.

Un jour que Majnoun est tranquillement chez lui, rêvant à son amour, un ami

vient le prévenir que Laïla est devant sa porte.

Le poète fou a pour seule réponse :

"Dis-lui de passer son chemin car Laïla m'empêcherait un instant de penser à l'amour de Laïla".

Quelque temps plus tard, Laïla se maria et quitta la région. Majnoun partit

vivre dans le désert avec les animaux sauvages.

Certains prétendirent l'avoir vu manger de l'herbe avec les gazelles.

Un jour, on découvrit son corps inanimé, protégeant un ultime poème dédié à son amour...

"""Je rêve, je nous vois : deux gazelles paissant,

Sur des lieux écartés, les prairies de h' awdhân.

Je rêve, je nous vois au désert : deux colombes

Volant vers notre nid à l'heure où la nuit tombe.

Deux poissons dans les flots : je rêve et crois nous voir

Lorsque la grande mer nous berce avec le soir.

Je rêve, je nous vois : ma vie, ta vie, ensemble !

Je vois, je rêve, et la mort même nous rassemble

Sur le lit du tombeau, côte à côte couchés.

Retraite loin du monde, ô tombe bien cachée !

Nous y verrons, ressuscités, la vie nouvelle,

L'univers réuni, la rencontre éternelle."""

Bonjour,

... Oui; c'est du rêve: un rêve un peu "longuet", mais c'est SEULEMENT du rêve; comme, d'ailleurs, tout ce qui est charnel, et sentimental; et qui n'a, de ce fait, aucune réalité!

"La vérité", disait CONFUCIUS, "est dure comme le diamant, mais... fragile comme la fleur de pêcher!"

Mais le rêve fait partie de la nature humaine: Et il n'est pas mauvais de rêver... Pourvu, quand même, que le rêve ne l'emporte pas trop sur la réalité!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Ven 15 Juil 2011 - 19:48

Bonjour à TOUS !!!
Justement, c'est du rêve, d'ailleurs, le sujet s'inscrit dans la rubrique" Histoires et légendes". En plus, quel est l'apport de cette histoire si ce n'est que purifier les âmes et libérer les passions.
Revenons au rêve: j'aimerais mettre en valeur le fait que cet exercice, que certaines personnes considèrent comme étant une seconde vie, pourrait revêtir une valeur salvatrice et à plus forte raison une sorte de compensation à condition de ne pas l'emporter sur la réalité, sinon ce sera une folie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Sam 16 Juil 2011 - 3:05

[size=18]
dali74 a écrit:
Bonjour à TOUS !!!
Justement, c'est du rêve, d'ailleurs, le sujet s'inscrit dans la rubrique" Histoires et légendes". En plus, quel est l'apport de cette histoire si ce n'est que purifier les âmes et libérer les passions.
Revenons au rêve: j'aimerais mettre en valeur le fait que cet exercice, que certaines personnes considèrent comme étant une seconde vie, pourrait revêtir une valeur salvatrice et à plus forte raison une sorte de compensation à condition de ne pas l'emporter sur la réalité, sinon ce sera une folie !!!

Bonjour à toi, à toutes et à tous!

Je ferai suite à ta réflexion très interessante, en citant cette question qui avait un jour été posée à un Sage:

Combien de temps avez vous mis pour réaliser le SOI (l'Âme) ?

Le Sage répondit:

"Vous posez cette question parce que vous percevez un nom et une forme.
Ce ne sont là que perceptions physiques provenant de l'identification de votre ego avec votre corps physique.
Lorsque l'ego s'identifie avec le corps subtil, comme dans l'état de rêve, les perceptions deviennent également subtiles.
Mais dans l'état de sommeil profond, il n'y a plus aucune perception.
Peut-on dire pour autant que l'ego ne s'y trouve plus?
... Pour avoir conservé le souvenir d'avoir dormi, il faut bien que l'ego en ait eu l'expérience et qu'il ait existé.
"QUI" est-ce qui a dormi?
Vous ne vous êtes pas dit, durant votre sommeil, que vous dormiez.
Vous le dites maintenant, une fois réveillé.
L'ego est donc le même dans les trois états de veille, de rêve et de sommeil sans rêve.
Découvrez la réalité sous-jacente à ces trois états.
Dans ce nouvel état, il ne subsiste plus que le fait "d'être", la quiddité pure.
Il n'y a plus de toi, ni de moi, ni de lui.
Il n'y a plus de présent, ni de passé, ni de futur.
La quiddité est au-delà du temps et de l'espace, au-delà de toute expression :
C'est un état qui est toujours là.
On connaît sa vraie nature lorsqu'on a perdu tout contact avec les objets ou les pensées.
Vous devriez apercevoir que cet intervalle est la Réalité constante et immuable, votre Être vrai, grâce à la conviction que donne l'étude des trois
états: L’état de veille, l’état de rêve, l’état de sommeil profond.


Et à cette autre question:

Puis je demeurer en état de sommeil profond aussi longtemps que je veux, et y entrer également à volonté, comme je le fais pour l'état de veille ?
Quelle est donc l'expérience que fait l'être Réalisé de ces trois états ?

Il répondit:

"L’état de sommeil profond existe aussi dans votre état de veille.
En ce moment, par exemple, vous êtes en « état de sommeil profond. »
Il faut en prendre conscience et y entrer volontaire­ment, pendant que vous êtes éveillé.
En fait, il n'y a pas "d'allée et venue" entre la veille et l’état de sommeil profond.
... Être conscient de ce dernier dans l'état de veille, c'est le samâdhi.
L'ignorant ne peut demeurer longtemps en état de sommeil profond, car sa nature l'oblige à en sortir.
Son ego n'est pas mort et ressuscite constamment.
Par contre, l'être Réalisé écrase l'ego à sa source même.
Même s'il peut paraître en posséder un parfois, lui aussi, comme s'il était poussé par la "quantité d’actes qu’on ne peut pas faire autrement que d’accomplir avant de parvenir à la Sérénité définitive".
Cela signifie que dans la vie courante de l'être Réalisé (De qui est dans "l'Eveil!"), il semble que cette
"quantité d’actes qu’on ne peut pas faire autrement que d’accomplir avant de parvenir à la Sérénité définitive", dont il est parlé plus haut, maintienne ou sou­tienne l'ego, comme c'est le cas pour l'ignorant; mais il existe entre eux une différence fondamentale.
L'ego de l'ignorant, lorsqu'il se manifeste (d'ailleurs il ne dis­paraît jamais, sauf dans le sommeil profond!), ignore complètement sa Source.
... Autrement dit, l'ignorant n'a pas conscience de son Être réel durant les états de rêve et de veille.
Dans le cas de "l'être Réalisé", au contraire, l’émergence ou l'existence de l'ego ne sont qu'appa­rentes.
Il jouit de son existence continuelle et trans­cendentale en dépit de cette existence apparente de l'ego.
Il garde son attention perpétuelle­ment fixée sur la Source.
Cet ego‑là n'est nullement malfaisant.
Il est tout comme le squelette d'une corde consumée: elle conserve sa forme, mais ne peut servir à lier.

En gardant constamment son attention sur la Source, l'ego fini par s'y dissoudre, comme une poupée de sel dans la mer."

(Fin de citation)

Excellente journée, à toi, à toutes et à tous!

GG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Sam 16 Juil 2011 - 6:56

Bonjour GERARD, Bonjour à tous et à toutes !!!
Une chose est sure,ou du moins ce que je pense, en état de sommeil ou de rêverie, certaines forces motrices (l'INCONSCIENT) endormies en notre profond échappent à la censure de la raison, ou ce que la psychanalise appellent le 'MOI', pour s'exprimer spontanément, en dehors de toute forme de contrôle; une émancipation instantanée évidemment. Voilà pourquoi cet univers onirique se veut parfois une sorte de sublimation au sens où il permet à ce qui a besoin d'être exprimé de s'exprimer que ce soit en état de sommeil ou en état d'éveil!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Sam 16 Juil 2011 - 7:19

dali74 a écrit:
Bonjour GERARD, Bonjour à tous et à toutes !!!
Une chose est sure,ou du moins ce que je pense, en état de sommeil ou de rêverie, certaines forces motrices (l'INCONSCIENT) endormies en notre profond échappent à la censure de la raison, ou ce que la psychanalise appellent le 'MOI', pour s'exprimer spontanément, en dehors de toute forme de contrôle; une émancipation instantanée évidemment. Voilà pourquoi cet univers onirique se veut parfois une sorte de sublimation au sens où il permet à ce qui a besoin d'être exprimé de s'exprimer que ce soit en état de sommeil ou en état d'éveil!!!

Bonjour DALI, et bonjour à toutes et à tous!

Les trois états de veille, de rêve et de sommeil profond sont transcendés par le "quatrième état", qui n'est autre que notre Être Réel, notre Être Véritable; on l'appelle "L'Eveil", "La Conscience pure"; ou encore, "l'état de Méditation permanente et continue".

Seul, ce quatrième état est réel; il s'ensuit que les trois autres états, qui ne sont, en fait, qu'une simple projection du quatrième, n'ont aucune réalité, quelles que soient les interprétations que l'on veut en donner; ils ne sont "qu'illusion", puisqu'ils ne sont, en vérité, que des états de rêve.
L'état de sommeil profond est celui qui se rapproche le plus de ce quatrième état, qui est notre seule réalité, étant "nous-mêmes".

C'est la raison pour laquelle les Sages s'accordent pour affirmer qu'hors du "Soi" (De l'Âme), tout n'est qu'illusion, et, donc, sans la moindre importance.

Tout cela est très facile à comprendre!

Les manifestations oniriques (Les rêves proprement dits), ne sont que des résurgences de la mémoire, qui est elle-même, une résurgence du mental.
Le mental est capricieux; il est comme un "singe fou", tant qu'il n'a pas été uni au Soi (Âme), par la Méditation et par la Prière; tandis-que la mémoire est, en plus, peu fiable; ainsi en est-il de l'imaginaire, et des rêves qu'elle produit à profusion.

Cordialement, et très bonne journée, à toi à toutes et à tous!

GG
Revenir en haut Aller en bas
sincer
Membre


Messages : 88
Qualité : Qualité

MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   Dim 28 Aoû 2011 - 19:25

quelle belle-tragique histoire d`amour

emule
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire d'amour impossible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'amour impossible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'amour impossible
» Une histoire d'amour qui fait pleurer
» SOIR D'ORAGE .......histoire d'amour -
» Quel est l'histoire d'amour la plus forte dans les dessins animés?
» Olivier et Andréanne - Le début d'une histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin culturel :: Histoires et légendes-
Sauter vers: