Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilPortailÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Votons pour le forum

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Boosterforum

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 

 Histoire des Etats Unis

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 39880
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Histoire des Etats Unis Empty
MessageSujet: Histoire des Etats Unis   Histoire des Etats Unis Icon_minitimeMer 28 Sep 2022 - 16:43

Cochise (1810 - 1874) - Artisan de la paix apache


Dans les années 1860, Cochise dirige le soulèvement apache contre les Américains, dans l'actuel Arizona, lors des Guerres indiennes. D'abord aux côtés du chef Mangas Coloradas, il choisit finalement le chemin de la paix.  


L’affaire Bascom


Cochise est né vers 1810, au moment même où débute la guerre d’indépendance du Mexique, probablement dans les montagnes Chiricahua, au cœur de l’Arizona.
 
Histoire des Etats Unis Guerresind-cochise

Buste en bronze de Betty Butts, exposé à Fort Bowie, Arizona. Il n'existe aucune photographie de Cochise.


Fils de chef, il devient lui-même chef de sa tribu. À la fin des années 1830, Cochise épouse la fille de Mangas Coloradas, Dos-teh-seh, avec qui il a deux fils.


Il adopte une attitude pacifique envers les occupants de l’actuel Arizona : les colons espagnols d’abord, les Mexicains ensuite, lorsque le Mexique prend son indépendance le 28 septembre 1821, et enfin les Américains quand les États-Unis récupèrent la région suite à la guerre américano-mexicaine de 1848. 


Les relations se détériorent en 1860. En octobre, une bande d’Apaches dérobe des chevaux dans l’enclos du ranch d’un Irlandais nommé Ward. Ils enlèvent au passage un enfant blanc. Élevé parmi les Indiens, celui-ci prendra le nom de Mickey Free et deviendra scout dans l’armée des États-Unis.


À la suite de ce rapt, Ward se rend au fort Buchanan pour y demander de l’aide. Le commandant du fort, le colonel Pitcairn Morrison, envoie le lieutenant George Bascom à Apache Pass pour rechercher les chevaux et l’enfant.


Bascom fait venir Cochise dans sa tente. Alors qu’il essaie d’en faire son otage, une bagarre éclate. Le chef indien reçoit une balle dans la jambe et des membres de sa famille sont capturés. Par la suite, pour obtenir la libération de ces derniers, Cochise prend lui-même en otage quatre Américains. Des deux côtés, les otages sont finalement exécutés.


La mort par pendaison de son frère et de ses deux neveux déclenchent la colère de Cochise qui entre dans une guerre ouverte contre les Américains. Il s’allie avec son beau-père Mangas Coloradas et devient chef de deux cents guerriers chiricahuas et mimbrenos. 


Ensemble, les deux chefs apaches rendent la vie impossible aux Blancs de la région, multipliant les opérations de guérillas à l’encontre des fermiers, des mines, des diligences et des soldats américains. Ils s’inclinent à la bataille d’Apache Pass en juillet 1862 face à l’artillerie du général James Henry Carleton.


Histoire des Etats Unis Guerresind-cochisemonts

Les monts Dragoon en Arizona, lieu qui servit de refuge à Cochise et ses hommes. En agrandissement : Apache Pass.


Le chemin de la paix


À la mort de Mangas Coloradas l’année suivante, Cochise continue de semer la terreur. Il devient le seul chef de la résistance apache contre les incursions des Blancs dans le sud-ouest américain, jusqu’à l’arrivée d’un certain Thomas Jeffords. Ancien combattant de la guerre civile devenu chef de poste à Tucson, Jeffords se rend dans les montagnes Chiricahua pour demander la paix à Cochise. Les deux hommes deviennent vite amis. Le chef apache accepte que son territoire soit traversé pour que le courrier soit délivré aux Américains. 


Histoire des Etats Unis Guerresind-cochisejeffords

Oliver Otis Howard (1830-1909). 


Après une série de pourparlers, Cochise rencontre le général Granger à Alamosa. Celui-ci lui affirme que le président Grant est animé par un grand désir de paix et offre aux Apaches de se déplacer dans la réserve de Tularosa.


« Ceci est un bien long voyage. Là-bas, les mouches dévorent les yeux des chevaux. De mauvais esprits hantent ces lieux. Je veux rester dans nos montagnes, là où leurs eaux m'ont si souvent désaltéré. Je ne veux pas quitter mon pays. » répond Cochise. Le général Granger accepte dans un premier temps que les Apaches n’aillent pas à Tularosa s’ils restent en paix puis tente finalement de les y parquer. Cochise et son peuple s’échappent alors et se réfugient dans leurs montagnes.


En 1872, de nouvelles négociations ont lieu avec le général Olivier Howard, héros de la guerre civile américaine, au cours desquelles Cochise aurait brisé une flèche pour symboliser son désir de paix. Il accepte de s’installer dans une réserve si Jeffords en est l’agent et affirme : « L'homme blanc et l'Indien doivent boire la même eau, manger le même pain et être en paix ». Cochise y meurt le 8 juin 1874.


Après Mangas Coloradas et Cochise, un autre chef apache prend la relève, c’est Geronimo


Description physique de Cochise


« Pendant qu’il parlait, j’eus tout le loisir d’étudier cet homme remarquable. Naturellement, il était âgé alors de cinquante-huit ans, mais il paraissait cependant bien plus jeune. Il mesurait près d’un mètre quatre- vingt-dix, était à la fois mince et puissant, avec chaque muscle bien dessiné et ferme. Une traînée d’argent était visible çà et là dans ses cheveux noirs, qui ne pendaient pas sur ses épaules, mais étaient coupés en ligne droite à hauteur du menton. Son attitude prouvait une grande force de caractère. » 


Portrait fait par le Dr A. N. Ellis, qui rencontra Cochise en 1871.


Charlotte Chaulin
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 39880
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Histoire des Etats Unis Empty
MessageSujet: Re: Histoire des Etats Unis   Histoire des Etats Unis Icon_minitimeMer 28 Sep 2022 - 16:50

1775-1783 - La guerre d'Indépendance


Tout vient d'une affaire de gros sous. L’Angleterre, lourdement endettée à l'issue de la guerre de Sept Ans (1756-1763), décide de taxer les habitants de ses Treize colonies d'Amérique qui ont été les principaux bénéficiaires de la victoire. Quoi de plus normal, après tout ?


Mais lesdits habitants ne l’entendent pas de cette oreille. « No taxation without representation » (pas d’impôt sans représentants au Parlement), proclament-ils, ce qui ne manque pas non plus de logique… Il va s'ensuivre une guerre civile et l'indépendance des États-Unis d'Amérique.


Le 19 avril 1775, un détachement anglais tombe dans une embuscade à Lexington, au Massachusetts, en allant détruire un dépôt d'armes clandestin. 200 soldats trouvent la mort dans l'échauffourée.


Ce fait d'armes marque le début de la guerre d'Indépendance qui va conduire à la naissance des États-Unis d'Amérique. Celle-ci est le fait d'une minorité de colons qui se dénomment « Patriots » (Patriotes) ou « Insurgents » (Insurgés).


L'armée des insurgés est placée le 15 juin 1775 sous le commandement en chef de George Washington. Forte de 20 000 hommes, elle assiège Boston. Les soldats anglais devront évacuer la ville le 17 mars 1776.


Profession de foi républicaine


Il ne manque plus à ces combattants que de donner forme à leur révolte. C'est chose faite avec la publication, le 10 janvier 1776, d'un pamphlet intitulé Common Sense. L'auteur, Thomas Paine, un ami de Benjamin Franklin, appelle ses concitoyens des Treize Colonies anglaises d'Amérique du nord à s'unir dans une grande nation libérée des servitudes et de la monarchie au nom du bon sens (common sense en anglais).


« Un seul honnête homme est plus précieux à la société et au regard de Dieu que tous les bandits couronnés qui ont jamais existé », écrit-il en guise de profession de foi républicaine. L'ouvrage se vend à 100 000 exemplaires et rallie beaucoup d'hésitants à la cause patriote. Son succès fabuleux annonce celui de la Déclaration d'indépendance publiée par le Congrès continental de Philadelphie le 4 juillet suivant.


Cette déclaration est unilatérale, l'indépendance des Treize colonies n'étant en aucune façon admise par la métropole. Il faut dire que les deux tiers des 2,5 millions de colons restent fidèles au roi George III ou au moins indifférents aux revendications des insurgés.


La guerre ne fait que commencer entre l'armée des Insurgents et les armées loyalistes et anglaises, renforcées par de nombreux mercenaires allemands.


Retentissement européen


L'insurrection et la déclaration d'indépendance ont un très grand retentissement dans la noblesse libérale d'Europe.


Histoire des Etats Unis Lafayette

Le marquis de La Fayette


Contre l'avis du jeune roi Louis XVI, le marquis de La Fayette (19 ans) arme une frégate à ses frais et rejoint les Insurgents. D'autres officiers se joignent au mouvement comme le commandant Pierre L'Enfant, qui jettera les plans de la future capitale, le général Louis Duportail, mais aussi le Prussien von Steuben, le Polonais Kosciusko ou l'Allemand de Kalb. Leur expérience militaire sera précieuse aux insurgés.


Beaumarchais, homme de théâtre et aventurier exalté, organise des envois d'armes clandestins à destination des insurgés, via une société-écran (Roderigue Hortalze et cie, à l'hôtel Amelot de Bizeuil), avec l'approbation du ministre des Affaires étrangères, Vergennes, désireux de favoriser tout ce qui pourrait affaiblir l'ennemie héréditaire de la France, l'Angleterre.


Les premiers combats ne sont pas favorables aux insurgés. George Washington est battu à Long Island le 27 août 1776. La ville de New York repasse aux mains des Anglais en octobre suivant. En désespoir de cause, les indépendantistes envoient le populaire Benjamin Franklin à Paris afin de négocier d'urgence l'appui de la France.


Le soutien apporté par les nobles libéraux européens permet aux insurgés de retourner la situation en leur faveur. Ils remportent un premier succès d'estime à Saratoga le 17 octobre 1777. Ce succès décide Louis XVI et son ministre des Affaires étrangères Vergennes à conclure le 6 février 1778 un double traité de commerce et d'alliance avec Franklin, Deane et Lee, représentants du Congrès des futurs États-Unis.


La contribution des troupes et de la flotte françaises permet aux insurgés de remporter enfin une victoire décisive à Yorktown le 19 octobre 1781.


L'Angleterre conserve de solides positions au nord du pays et au Canada. Mais, à Londres, les partisans de la négociation prennent le pas sur les jusqu'auboutistes. Le roi se résigne à des négociations de paix...
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 39880
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Histoire des Etats Unis Empty
MessageSujet: Re: Histoire des Etats Unis   Histoire des Etats Unis Icon_minitimeMer 28 Sep 2022 - 16:55

Martin Luther King (1929 - 1968)


Un pasteur contre la ségrégation


Martin Luther King (39 ans) est assassiné dans un motel de Memphis le 4 avril 1968 par un repris de justice.


La mort du pasteur noir soulève une immense émotion dans le monde entier... cependant que des émeutes secouent les ghettos des grandes villes américaines.


Le jour de Martin Luther King
Chaque année, le troisième lundi de janvier, les habitants des États-Unis commémorent le jour de Martin Luther King junior (né le 15 janvier 1929 à Atlanta, Géorgie) en souvenir de son action et de sa mort tragique.



Un apôtre de la non-violence


Histoire des Etats Unis Lutherking

Martin Luther King


Pendant une douzaine d'années, Martin Luther King avait lutté contre la ségrégation raciale. Il s'était fait connaître à Montgomery (Alabama) en organisant un boycott de la compagnie d'autobus de la ville, coupable de tolérer la ségrégation dans ses véhicules.


Son Mouvement des droits civiques avait fini par triompher en appliquant les principes de non-violence prônés par Gandhi.


Le 28 août 1963, à l'occasion d'une Marche sur Washington, Martin Luther King prononce son plus célèbre discours devant 250.000 sympathisants : «I have a dream...» («J'ai fait un rêve...»).


L'année suivante, le président Johnson signe la loi sur les droits civiques mettant fin à toute forme de discrimination, en présence de Martin Luther King.


Le 14 octobre 1964, le jeune pasteur reçoit le Prix Nobel de la paix. Mais son Mouvement est de plus en plus contesté et concurrencé par des groupes violents comme les Black Muslims (Musulmans noirs).


Aux Jeux Olympiques de Mexico, qui suivent de quelques semaines la mort de Martin Luther King, des champions noirs américains lèvent le poing sur le podium et tournent le dos à la bannière étoilée.


La même année, des professeurs admettent de développer la place des noirs et des minorités dans l'enseignement de l'Histoire. C'est le début du mouvement PC («politically correct»).


Les tensions raciales s'apaisent peu à peu. Aujourd'hui, l'intégration des noirs, qui représentent un dixième de la population étatsunienne, ne soulève plus guère d'opposition même si ce groupe souffre toujours d'un certain handicap économique et social.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Histoire des Etats Unis Empty
MessageSujet: Re: Histoire des Etats Unis   Histoire des Etats Unis Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire des Etats Unis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils ont le révolver facile aux Etats-Unis
» Une journée ordinaire aux Etats Unis
» Etats-Unis: Il pénètre dans sa maison en feu pour sauver son chien
» histoire d'ours
» Etats-Unis: Bei Bei, le panda géant, fête ses quatre ans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin social :: Le coin des animaux (associations, divers)-
Sauter vers: