Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum



Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilPortailÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Votons pour le forum

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Boosterforum

Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

 

 Jacqueries et autres révoltes fiscales..

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37740
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Jacqueries et autres révoltes fiscales.. Empty
MessageSujet: Jacqueries et autres révoltes fiscales..   Jacqueries et autres révoltes fiscales.. Icon_minitimeDim 15 Mai 2022 - 9:14

Des Bagaudes aux Gilets jaunes



L’Hexagone, autrement dit le territoire de la France actuelle, connaît des accès de fièvre depuis près de deux millénaires. Ces révoltes qui soulèvent les villages et parfois les villes ont peu de choses en commun et de très lointaines similitudes avec ce que l’on peut observer dans les pays voisins.
Jacqueries et autres révoltes fiscales.. Jacquerie-1

Répression de la Grande Jacquerie (Chroniques de Saint-Denis, après 1380, British Library, Londres)


Leur recension fait apparaître trois âges successifs :


• Les premières révoltes surviennent dans les périodes d’affaiblissement de l’État et du pouvoir central. Des Bagaudes à la Grande Jacquerie, elles prennent pour cible la classe seigneuriale qui opprime les campagnes et les villes naissantes.


• Avec l’affirmation de l’État s’accroissent dans un premier temps les inégalités sociales. C’est alors contre la misère et le désespoir que se soulèvent les paysans, à l’image des Croquants.


• l’avènement de la démocratie et la réduction lente mais constante des inégalités sociales, les nouveaux conflits, des canuts à Poujade en passant par les vignerons du Languedoc, relèvent des revendications de classes ou de corporations professionnels.


Toutes ces révoltes ont en commun la spontanéité et l’absence de chef et de projet. Toutes ont en commun d’avoir échoué.


Bien malin qui pourra dire ce qu’il en sera des révoltes du quatrième âge dans lequel nous sommes entrés avec les Bonnets rouges et les Gilets jaunes…


Guerre aux châteaux


Les premières révoltes dont font état les chroniques se rapportent à la Gaule romaine. Désignées sous le nom de Bagaudes, d’après un mot celtique qui désigne une bande organisée, elles sont apparues à la fin du IIIe siècle, à l’époque de l’empereur Dioclétien, et ont perduré jusqu’au crépuscule de l’empire, au milieu du Ve siècle, essentiellement dans le nord-ouest de la Gaule.


Réprimées aussi bien par les dernières troupes de Rome que par les armées barbares en cours d’établissement sur le sol gaulois, les Bagaudes ne vont plus faire parler d’elles dans la 2e moitié du Ve siècle. (...)


Après l’An Mil, la chrétienté occidentale s’ébroue. La sécurité revient dans les campagnes et ramène une forme de prospérité. Mais tout se gâte au milieu du XIVe siècle avec la « guerre de Cent Ans »,  la Grande Peste etc.
Revenir en haut Aller en bas
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 37740
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

Jacqueries et autres révoltes fiscales.. Empty
MessageSujet: Re: Jacqueries et autres révoltes fiscales..   Jacqueries et autres révoltes fiscales.. Icon_minitimeDim 15 Mai 2022 - 9:20

La Grande Jacquerie



Le 21 mai 1358, cent paysans du Beauvaisis s'attaquent aux châteaux de leur région, violant et tuant les habitants, brûlant les demeures. Leur révolte s'étend très vite à la paysannerie du bassin parisien.


C'est la plus grande des « jacqueries » qui ont ensanglanté les campagnes françaises au Moyen Age. Ces révoltes sont ainsi nommées d'après l'appellation de Jacques ou Jacques Bonhomme donnée aux paysans.


Noblesse indigne
Jacqueries et autres révoltes fiscales.. Jacquerie

Jacquerie de Meaux (1357), miniature de la BNF


Les révoltés figurent parmi les paysans aisés de l'une des régions les plus riches d'Europe.


Depuis l'épidémie de peste qui a ravagé l'Occident dix ans plus tôt, ils sont en situation de mieux faire valoir leurs droits car les seigneurs sont partout en quête de main-d'oeuvre pour remettre en culture les terres abandonnées.


La Grande Jacquerie survient peu après que les chevaliers français aient été écrasés par les Anglais à Poitiers. Le roi est prisonnier à Londres tandis que Paris est sous la coupe d'Étienne Marcel, le prévôt des marchands.


Les paysans ne supportent pas que les nobles, qui ont lâchement fui devant les Anglais, fassent maintenant pression sur eux pour leur extorquer de nouvelles taxes.


Ceux-ci n'en écrasent pas moins les Jacques à Clermont-sur-Oise le 10 juin 1358. Les chefs des révoltés sont impitoyablement torturés et exécutés. En dépit de ce drame, les révoltes paysannes se renouvelleront les années suivantes, notamment en Angleterre, en 1381, avec Wat Tyler, et en Hongrie.


John Huston a réalisé un film intéressant, quoique oublié, autour des jacqueries françaises : Promenade avec l'amour et la mort.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jacqueries et autres révoltes fiscales..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour les parisiens et les autres aussi
» Audiard, les Tontons et les autres.............
» Faut-il interdire Gauguin ? et d'autres....
» L'homme est un singe comme les autres
» Troy Davis et bien d'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin culturel :: Histoire, sites historiques pour ne pas oublier - débats -témoignages-
Sauter vers: