Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires

Bonjour et Bienvenu(e),

sur le forum des Gens Ordinaires

https://www.gensordinaires.com

Les Membres du Forum


Le forum des Gens Ordinaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilPortailÉvènementsPublicationsS'enregistrerConnexion
Votons pour le forum

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Boosterforum

Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

 

 La Shoah

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 38960
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

La Shoah Empty
MessageSujet: La Shoah   La Shoah Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 16:59

Aux origines du génocide



La Shoah, ou entreprise d'extermination des juifs d'Europe (1941-1945), est l'aboutissement de l'idéologie raciste et antisémite développée par Hitler, Führer de l'Allemagne. Elle se déroule en pleine guerre mondiale, tandis que l'Allemagne hitlérienne et ses alliés combattent le monde entier (note).


Elle porte à son paroxysme la rupture des Européens avec les valeurs chrétiennes, humanistes et philosophiques qui ont fait la grandeur de leur civilisation.


La Shoah Juif_Lodz

Humiliation d'un Juif dans le ghetto de Lodz, en Pologne, en 1941-1943 (avec quel cynisme !)


Hitler et les juifs


Adolf Hitler est le premier coupable de l'extermination des Juifs. Dès 1920, à son initiative, le petit parti nazi dont il a pris la direction projette d'attribuer aux Juifs le même statut qu'aux étrangers et de favoriser leur émigration.


Dans Mein Kampf (« Mon combat »), le livre qu'il écrit en prison en 1924 pour décrire son itinéraire et exposer son projet politique, le futur Führer s'épanche sur ses sentiments antisémites mais ne dit rien du sort qu'il réserve aux Juifs une fois qu'il serait au pouvoir. En 1928, il renouvelle le souhait de ne tolérer les Juifs en Allemagne « que comme des étrangers ».


Sauf en tordant les mots, on ne peut trouver dans Mein Kampf un projet d'extermination physique des Juifs. Hitler ne conçoit pas en effet de tuer tous les Juifs de la Terre, y compris ceux d'Amérique ou d'Afrique du Sud ! Il se satisfait donc de la perspective de chasser le demi-million de Juifs qui peuple l'Allemagne... Mais il oublie au passage que sa politique de conquête placera en son pouvoir les millions de Juifs polonais et soviétiques, sans possibilité de les chasser comme les précédents. 


La montée progressive de l'antisémitisme


La Shoah Anschluss_Jude

Des nazis obligent un enfant juif à écrire le mot Jude (Juif) sur un mur. Vienne, Autriche, mars 1938 (crédit photographique : Mémorial de la Shoah/CDJC)


Quand Hitler prend le pouvoir* en 1933, peu de gens prêtent attention à ses foucades antisémites d'autant qu'il y met un bémol après la journée de boycott des magasins juifs organisée le 1er avril 1933.  En 1935, brutal changement de ton. Les lois antisémites de Nuremberg, principalement destinées à interdire les unions mixtes entre « Aryens » et Juifs, font remonter la pression.


* il a été démocratiquement élu !


Les nazis pratiquent dès lors un antisémitisme de plus en plus brutal sans toutefois organiser des meurtres systématiques.


Leur objectif est de pousser les Juifs à l'exil, autrement dit d'obtenir une Allemagne « judenrein » (vidée de ses Juifs). Dans l'Autriche, sitôt après son annexion, Eichmann l'applique avec une redoutable efficacité.


Sollicités par les nazis de trouver une «  solution  », les Occidentaux se réunissent à Évian en juillet 1938 mais c'est pour étaler leurs réticences à accueillir les candidats à l'exil (crainte du chômage...), ce qui déclenche l'ironie du Führer.


Toutefois, l'antisémitisme et le bellicisme désormais affichés sans vergogne par les nazis sont encore loin de faire l'unanimité parmi les Allemands...


Vers l'extermination


Le 30 janvier 1939, tandis que se fait jour l'imminence d'un conflit généralisé, le Führer évoque pour la première fois en public, devant le Reichstag (Parlement allemand), le projet d'exterminer les Juifs et non plus seulement de les chasser dans l'hypothèse où ils menaceraient son projet politique : « Si la juiverie internationale devait réussir, en Europe ou ailleurs, à précipiter les nations dans une guerre mondiale, il en résulterait, non pas la bolchevisation de l'Europe et la victoire du Judaïsme, mais l'extermination de la race juive ».


Aucun auditeur ne prend à la lettre le propos, d'autant que tout semble réussir au Führer avec l'occupation sans coup férir de la Bohême-Moravie, de la Pologne puis de la France.


- dépeçage de la Pologne :
Le 25 mai 1940, sur instruction de Hitler, le chef de la SS Himmler organise dans la Pologne occupée un « triage racial  » en restreignant l'enseignement secondaire aux enfants « racialement purs ». Il s'agit de réduire les Polonais tant catholiques que juifs à l'état d'esclave.


- vers la « ghettoïsation » :
La tonalité change au printemps 1941, quand l'Allemagne se retrouve en guerre contre l'Angleterre de Winston Churchill et l'URSS de Staline. Son gouvernement doit renoncer à chasser les juifs vers d'autres contrées comme Madagascar ! 


Himmler songe à regrouper les Juifs de l'Est dans des « réserves » autour de Lublin, dans le Gouvernement Général (ex-Pologne sous occupation allemande). Cette démarche reçoit un début d'application avec la ghettoïsation. Elle est officiellement justifiée par le souci de protéger les Juifs contre le typhus ! De fait, elle accélère la disparition des Juifs en exposant ceux-ci à la famine et aux exactions de toutes sortes.


Premiers massacres de masse


A l'été 1941, lorsqu'est déclenchée l'opération « Barbarossa » contre l'URSS, quatre Einsatzgruppen («  groupes mobiles d'intervention  » de la SS) entreprennent de « nettoyer » l'arrière pour éviter que des francs-tireurs ne s'en prennent aux soldats. Pour cela, ils fusillent préventivement les commissaires politiques du parti communiste et les juifs en âge de combattre.


La Shoah Einsatzgruppen_Kraigonev

Un  groupe mobile d'intervention ou Einsatzgruppen à Kraigonev, en 1941


Très vite, dès le mois d'août 1941, avec l'encouragement tacite mais non formel des chefs de la SS, Himmler et Heydrich, qui multiplient les visites d'inspection sur le terrain, les Einsatzgruppen étendent leur action aux femmes et aux enfants juifs. Les massacres par balles prennent une dimension apocalyptique, comme à Babi Yar (Kiev) : 33.000 victimes en deux jours, les 29 et 30 septembre 1941.


Le commandant d'un Einsatzgruppe qui a participé précédemment, en Allemagne, à l'élimination par le gaz des handicapés mentaux, étend la méthode aux Juifs, au début en les asphyxiant avec les gaz d'échappement d'un camion. Il s'ensuit qu'à la fin de l'année 1941, 300.000 à 400.000 Juifs, hommes, femmes et enfants, ont déjà été assassinés de différentes façons sans qu'aucun projet planifié d'extermination n'ait encore été mis en oeuvre.


Le génocide et la guerre


À ce moment-là, dans les plaines russes, la Wehrmacht piétine devant l'arrivée de l'hiver et la résistance des partisans. La défaite se profile à Stalingrad. D'autre part, les États-Unis entrent en guerre contre l'Axe qui réunit l'Allemagne, l'Italie et le Japon. Appréhendant une nouvelle défaite après celle de 1918, le Führer éprouve le besoin d'engager totalement le peuple allemand à ses côtés. Alors prend forme le projet d'extermination totale des juifs d'Europe. Ce sera la « Solution finale de la question juive » (en allemand : Endlösung der Judenfrage). Ses aspects logistiques sont définis lors de la fameuse réunion de Wannsee, le 20 janvier 1942.


Une gigantesque organisation de type industriel va conduire à la disparition en moins de quatre ans d'un total de six millions d'innocents. C'est ainsi qu'à l'est de Minsk (Biélorussie), les Einsatzgruppen poursuivent sans faillir les fusillades à ciel ouvert jusqu'en 1944. Du côté occidental, à l'ouest de Cracovie (Pologne), les nazis prennent davantage de précautions pour ne pas heurter de plein fouet l'opinion publique : ils mettent en place une puissante organisation logistique au centre de laquelle figurent des camps de travail forcé et des camps d'extermination avec chambres à gaz et fours crématoires dont Auschwitz est le cruel symbole.


La Shoah INF63be60f6-20ad-11e9-8ae8-22a49eaf2608-300x280
Revenir en haut Aller en bas
Noel
Fondateur
Noel


Messages : 42525
Qualité : Plein

La Shoah Empty
MessageSujet: Re: La Shoah   La Shoah Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 17:10

Je viens de regarder ceci sur le camp de concentration de Mauthausen, tout le monde peut le regarder, pas d'images trop difficiles.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://entreamisdunet.forumactif.com
mimi1260
Administrateur
mimi1260


Messages : 38960
Qualité : Qualité
fidèle en amitié

La Shoah Empty
MessageSujet: Re: La Shoah   La Shoah Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 18:14

Très instructive ta vidéo clairette , merci .


Quand on entend les "infos" de ce jour , 26 janvier , qui nous informent que les enfants juifs  reçoivent de leur parent la consigne de ne pas dévoiler leur judaïté afin ne plus se faire insulter à l'école , on est en droit  de s'inquiéter et de s'émouvoir ! 


Allons-nous voir renaître la shoah la veille de l'anniversaire de la libération d'Auschwitz  ??????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La Shoah Empty
MessageSujet: Re: La Shoah   La Shoah Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Shoah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ne pas oublier la Shoah
» 25% des rescapés de la shoah, vivent sous le seuil de pauvrete
» Chaque enfant de CM2 devra connaître l'existence d'un enfant mort dans la Shoah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin social :: Le coin des animaux (associations, divers)-
Sauter vers: