Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Démographie et comportements.

Aller en bas 
AuteurMessage
Varenge
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 13182
Qualité : J'aime les animaux, en particulier les chats

MessageSujet: Démographie et comportements.   Dim 4 Jan 2009 - 12:43

Bonjour,

faut-il se réjouir de l'augmentation infinie de la population et de ses conséquences sur l'environnement ?
Bien que son langage soit un peu cru, Gérard Condorcet exprime bien ce que ressentent certaines personnes sur la croissance démographique.

-------------

Démographie et comportements.


Si « la valeur d’une civilisation se mesure à la qualité et à la quantité de Nature qu’elle laissera persister après elle », deux paramètres influent directement négativement sur la diversité biologique : la démographie et les comportements débiles et calamiteux.

Les « informateurs » se réjouissent, bien stupidement, de l’accroissement de la population Française parvenant à 63185000 habitants, ce dont vous êtes sommés de vous glorifier, avec des régions performantes (LANGUEDOC ROUSSILLON) et d’autres moins prolifiques mais tout de même en augmentation de bipèdes (LIMOUSIN, massif central) et deux régions en légère diminution (GOUADELOUPE et CHAMPAGNE ARDENNES).

Nos « informateurs » formatés veulent toujours plus d’habitants, faisant de cet accroissement perpétuel et infini un bien indiscutable, nullement soumis à un quelconque examen critique. « Croissez et multipliez » peuplez la terre et dévastez-la par votre seule présence et vos agissements de destructeurs déprédateurs !

Combien d’habitants leur faut-il à ces esprits anesthésiés ?

Cent millions ? Deux cent millions en ce seul pays ? toujours plus !

Et puis, disent-ils, tout aussi sottement, il faut bien des jeunes, toujours plus nombreux, pour payer les retraites des vieux, toujours plus nombreux, tellement nombreux et alzheimériens que ces très vieux font l’ élection des partis réactionnaires.

Il faudra bien soumettre ce dogme de l’expansion démographique sans fin à la libre critique, au raisonnement, à l’interrogation éthique.

Bien sûr, l’ennemi de la terre objectera que notre contestation de la croissance des populations humaines marque une misanthropie aigre.

Il n’en est rien.

La quantité ne garantit nullement la qualité des vies que l’on valorise. Nous voulons des humains plus heureux, pas plus nombreux.

Nous voulons aussi des humains plus responsables et plus respectueux de l’ensemble du vivant.

Qui ne comprend qu’une augmentation de la densité de population génèrera davantage d’urbanisation, d’infrastructures de transports, c’est-à-dire autant d’agressions à l’encontre de la Nature.

Et ce d’autant que les hommes perdurent à vandaliser la biosphère en méprisant radicalement les autres espèces et leurs milieux de vie.

Chasse et rallye rappellent que l’homme enfant n’a pas encore compris la nécessité imposée par son emprise planétaire, de muter et d’aborder la Nature avec un infini respect que commande sa maîtrise technologique contemporaine.

Demander à l’humain de s’hominiser, loin de constituer une marque de misanthropie, représente une confiance dans la capacité morale et intellectuelle de l’espèce à accéder à une croissance purement qualitative, compatible avec le maintien de la vie sur terre, vie des ours, des tigres, des éléphants, des grands singes, des forêts primaires.

La cancérisation de la terre par une seule espèce par ailleurs toxique et agressive signe, inversement, l’échec et l’impasse évolutive que constituerait une humanité bloquée sur un stade homo economicus.

Pour sauver la diversité biologique, ces deux paramètres doivent être pris en considération :

Arrêter la croissance démographique et abandonner les comportements nocifs et négationnistes de la valeur de la vie sous toutes ses formes.

Les dogmes officiels, les lois pro-chasse, les pseudo-aventures mécanisées, la volonté de « relancer l’économie par le béton et l’asphalte » prouvent que le pari n’est pas gagné et que l’homme ne pourrait bien être qu’une parenthèse dans l’histoire de la vie sur terre.

Gérard CONDORCET

CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.demographie-responsable.org
Varenge
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 13182
Qualité : J'aime les animaux, en particulier les chats

MessageSujet: Re: Démographie et comportements.   Lun 5 Jan 2009 - 11:23

Bonjour
Et comme il ne faut pas écouter qu'un seul son de cloche voici une réponse.

Monsieur Condorcet,

Depuis quelques temps, je lis pas mal de messages qui pronent la dénatalité. Certains pensent à supprimer
les allocations familiales, d'autres veulent instaurer des incitants économiques à la stérilisation, d'autres font
de ce sujet une nouvelle religion.

Il est clair, qu'avec la fin du pétrole, l'épuisement des matières premières, les déséquilibres écologiques, la
disparition de nombreuses espèces vivantes,le dérèglement climatique, il est clair qu'avec tout ça, l'espèce
humaine sera, dans un avenir proche, en grande difficulté. Il est tout aussi clair que la population mondiale
devra très fortement diminuer si celle-ci veut maintenir le niveau de vie d'un américain ou d'un européen
comme référence. Il est clair enfin que ce nombre pourrait être maintenu si tous les hommes adoptaient un
style de vie semblable à celui d'un africain cultivateur.

Mais il est à prévoir que l'évolution de l'homme vers plus de simplicité et plus de sagesse sera plus lente que
celle de l'épuisement de la planète ! Et donc, il faut s'attendre à beaucoup de souffrances, principalement liées
à la diminution des matières premières et de l'énergie, et des troubles sociaux qui en seront la conséquence.

La médecine de pointe ne sera plus accessible qu'à une minorité. L'espérance de vie diminuera sans doute
fortement. Il y aura donc avant même que l'homme en fasse le choix, un élagage important, surtout au niveau
des malades et des personnes âgées.

Face à cette réalité inéluctable, qu'avons nous à espérer d'une propagande voire d'une action politique contre
la natalité?
Choisir une systématisation idéologique de la dénatalité signifie choisir un déséquilibre de la pyramide des
âges, favoriser un vieillissement rapide de la population et donc créer une dépendance de cette population
vieillissante par rapport aux peuples du Tiers Monde qui auraient (heureusement) échappé à cette
systématisation.

Sommes nous conscients que si nous arrivons à l'âge de 80 ans c'est grâce à une symbiose entre les
générations et que le mécanisme des caisses de retraites n'est possible que s'il y a des jeunes qui travaillent
plus que pour eux-mêmes !

Les générations du futur devront affronter des difficultés énormes pour retrouver les équilibres écologiques
nécessaires à leur survie. Il faudra gérer les parcs nucléaire désaffectés, reboiser les déserts, construire un
habitat adapté aux désordres climatiques, redevenir cultivateur et artisan. Et ça, ce n'est pas nous qui
l'assumerons, mais nos enfants!

Il faut savoir en outre qu'actuellement, en Belgique, le nombre de naissances par ménage est de peu supérieur
à 1 !
Ce qui signifie déjà une très forte dénatalité: avant même d'attendre "l'efficacité" de la propagande !
Envoyer au suicide la génération des -9 mois, c'est tout simplement porter un coup fatal, non seulement à
notre pulsion vitale et à notre besoin psychologique d'être entouré d'enfants, mais surtout à l'espèce humaine
dans son ensemble.
L'idéologie de la dénatalité n'est que l'expression de la peur de la mort. Voilà pourquoi elle envoie au trépas
ceux qui ne sont pas encore nés !
La génération future appartiendra à ceux qui ont choisi la simplicité volontaire, à ceux qui accepteront la mort
s'en s'armer d'une médecine couteuse et inéquitable, à ceux qui accepteront de mourir avant de vieillir, à ceux
qui accepteront de laisser leur place aux jeunes.
Yves Bourgois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.demographie-responsable.org
Noel
Admin
Admin
avatar

Messages : 31311
Qualité : Plein

MessageSujet: Re: Démographie et comportements.   Sam 10 Jan 2009 - 14:12

Problème au combien complexe a lequel bien peu de nos penseurs peuvent apporter de réponses à mon avis.

Le mien tout de même :

Prise de conscience dans la globalité du monde (du moins de ses dirigeants) de cette problématique.

Inventaire des possibilité de la planète à nourrir x personnes (pas évident)
contrôle des naissances à l'échelon mondial (reste comment faire ???) géné

Mise en place des solutions nécessaires a cette prise de conscience qui passe par une écologie adaptée au besoin de survie des populations avec une meilleur répartition des richesses de part le monde (ce n'est pas demain la veille).

A chacun pour l'instant, à son modeste niveau, de faire de son mieux pour rendre une vie sereine à notre entourage et montrer l'exemple.

Voilà mon avis tout personnel.

salutation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gensordinaires.com/
Varenge
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 13182
Qualité : J'aime les animaux, en particulier les chats

MessageSujet: Re: Démographie et comportements.   Dim 11 Jan 2009 - 13:04

Bonjour

Tu à tout compris, Noel nous sommes dans une impasse ou quoi que l'on fasse on n'y arrivera plus, il y a trop de contradictions, d'oppositions.
Il ne nous reste qu'a essayer de limiter les dégats.
Dommage que les gens n'aient qu'une vision à courte vue, qu'ils n'essaient pas de se projeter dans l'avenir, dans trente ou quarante ans, essayer de voir comment vivront leurs enfants ou petits enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.demographie-responsable.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démographie et comportements.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démographie et comportements.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Jacquard et la démographie
» La retraite par points / à la carte
» Lessive écologique
» trouver une association soutien trouble des comportements en nord isere ou alentours
» Fondation-Abbe-Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin salon :: Le coin des Râleurs-
Sauter vers: