Le forum des Gens Ordinaires

Forum de discussions entre amis du net. Ouvert à tous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Varenge
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 13183
Qualité : J'aime les animaux, en particulier les chats

MessageSujet: Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.   Mar 8 Juil 2014 - 20:03

Heureusement que la chirurgie plastique ne sert pas qu'a tirer les rides.

Le 27 mai à Concarneau Angeline Mocholi a failli mourir scalpée, les cheveux pris dans un arbre d'hélice. Sa chance est d'avoir été opérée par un as de la chirurgie plastique.

« J'avais tellement froid à la tête. Je perdais beaucoup de sang. J'ai mis une serviette autour. Je savais que je risquais de mourir. J'étais là, sous l'abribus près de l'office de tourisme et personne ne s'arrêtait ! »
Assise dans son lit du service de Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique de l'hôpital de la Cavale-Blanche de Brest, Angeline Mocholi déroule avec une précision incroyable le récit de son horrible accident.À la regarder, on a peine à croire que voilà moins d'un mois, sa tête n'était plus qu'une extrémité sanguinolente.

A 8h45 c'est le drame.

Cette femme de 63 ans, « dont quarante ans sur la mer », est la capitaine du Popoff, un chalutier transformé en un joli ketch. Basé à Concarneau, il embarque des passagers pour des croisières vers les îles de Bretagne Sud. Le mardi 27 mai, au matin, Angéline et son second constatent une panne.
Dans l'étroit compartiment moteur, la capitaine s'allonge au sol. Elle veut glisser sa main sous le carter pour détecter une éventuelle fuite d'huile. « J'ai des cheveux très longs. J'avais fait, comme toujours, une tresse serrée en chignon avec un élastique. Ça fait un peu mémé, mais c'est indispensable. »

À 8 h 45, c'est le drame ! Angeline ne sait pas que derrière sa tête, l'arbre d'hélice continue de tourner. « Le second avait oublié de le débrayer. Le frottement de mon chignon sur l'arbre a dû user l'élastique... » Sa longue tresse est brutalement happée et s'enroule sur l'arbre. « Je sentais mon visage se tordre. Mon second était paralysé. Il n'a pas eu le réflexe d'appuyer sur le bouton pour débrayer l'arbre. » C'est la peau qui cède. Le cuir chevelu se déchire en deux parties au niveau du front, emportant même les paupières.
Elle appelle elle-même les secours
La douleur est atroce, mais la capitaine ne perd pas conscience. « J'ai sauté sur mes pieds. J'ai hurlé comme une bête pour que le second sorte de sa paralysie. Puis je suis montée sur le quai avec cette serviette sur la tête. Je perdais beaucoup de sang. J'ai pris mon portable et j'ai appelé le 115. »
C'est là, sous l'abribus où elle s'est réfugiée, que les pompiers puis le Samu, rapidement arrivés, stoppent le flot de sang. Puis récupèrent les deux morceaux du scalp enroulés sur l'arbre, les placent dans une poche stérile sur un lit de glace.
Course contre la montre

L'hôpital de Concarneau ne peut pas traiter de telles blessures. Le CHU de Brest est mis en alerte. Angeline est transférée par hélicoptère.

S'engage une course contre la montre. Une salle d'opération est dégagée en priorité absolue. « Nous avons vu la patiente à 12 h 30, raconte le Pr Weiguo Hu. C'était un défi médical très élevé et techniquement très difficile. » Il faut réimplanter les deux fragments en allant le plus vite possible. « Plus tôt la circulation sanguine est rétablie, plus les chances de succès de la greffe sont élevées. »

Sous microscope, le Pr Wu et ses assistants reconnectent trois artères et quatre veines. « Il a fallu prélever une veine de la jambe pour en reconstruire deux ». L'opération dure treize heures. S'ensuivent d'interminables jours en soins intensifs avec une question angoissante: la greffe allait-elle prendre ou le corps allait-il rejeter un des fragments ? « Dans la littérature scientifique, dit le chirurgien, je n'ai trouvé que deux cas de réimplantation de scalp en multifragments, avec toujours des échecs partiels. Un seul fragment réimplanté a survécu. »

Le plus grand couturier de Brest
Et puis le chirurgien a pu annoncer à Angeline « la réussite totale » : pas de séquelles majeures, plus aucun risque de rejet.
La battante est passée par des moments de profond abattement. Désormais, elle a retrouvé le sourire et son énergie impressionnante. « Vous m'avez redonné forme humaine et surtout mon visage de femme, lance-t-elle au professeur qui passe chaque jour la voir. « J'ai eu la chance d'avoir le plus grand couturier de Brest ! Vous serez dans mon livre.» Le Pr Hu, lui aussi, ne cache pas son admiration pour la capitaine : « Vous serez aussi dans le mien ! »
Extrêmement rare

L'as de la microchirurgie va publier l'exploit de son équipe et de tous les services mobilisés au CHRU brestois dans une revue internationale de chirurgie reconstructive. « Je dois expliquer comment nous avons procédé, afin que mes collègues sachent ce qui a fait la réussite de cette opération extrêmement rare. Car si nous avons réussi, c'est aussi parce que nous avons suivi des procédures décrites par d'autres. »
On peut compter sur Angeline Mocholi pour que l'humilité professionnelle du Pr Weiguo Hu soit un peu écornée.



Le Pr Weiguo Hu et Angeline Mocholi à l'hôpital de Brest. | Photo: Ouest-France
Yannick GUÉRIN
Revenir en haut Aller en bas
http://www.demographie-responsable.org
Coccinelle
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 20158
Qualité : Qualité

MessageSujet: Re: Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.   Mar 8 Juil 2014 - 22:58

quelle histoire osé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.   Mer 9 Juil 2014 - 20:30

cette dame est de chez moi : concarneau

 c'est génat ce qu'a fait ce chirurgien et son équipe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chirurgie plastique, réimplantation de scalp.
» Implantation d’un show-room pour la vente de voitures d’occasion à l’entrée de Bougival
» [PRET] Cache plastique cote passage sous moteur (fixe sur cache fibre)
» Le plastique diiiiiiiiiiiiiiiiiingue !!!
» idéé bouchons en plastique et bouteille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Gens Ordinaires :: Le coin social :: Actualités générales, faits divers de nos régions que nous avons envie de faire partager.-
Sauter vers: